Archives de Catégorie: Nouvelle Zelande

Citation

Les sweedys à Raglan

 

20180120_220859

      Nous sommes partis de Wellington à 19h en bus avec la compagnie Intercity, direction Auckland, où nous avons loué un van pour visiter le pays. Comme nous allons vivre plus de 3 semaines dedans, nous avons emporté un peu de nourriture, et nous sommes donc chargés comme des mules ! Nous étions presque prêts psychologiquement pour les 11h de trajetsqui nous attendaient, mais un accident sur la route nous mis presque à l’arrêt pendant 2h, rallongeant le temps total à 14h….. (non, ce n’est pas juste 11+2h c’est plus compliqué que ça !) C’était donc un peu plus dur que prévu 😉

IMG_3900[1]

Mr Robertson de profil

IMG_3903[1]

Mr Robertson de dos

      Nous avons loué un van (non self-contained) avec la compagnie Tui Backpacker Sleepervan. C’était de très loin le moins cher qu’on ait trouvé : 115$/jour, assurance comprise, avec toute la vaisselle, ustensile de cuisine, couette, draps etc compris et une table, deux chaises et une douche solaire pris en plus. C’était même presque trop parfait et on se disait qu’il devait y avoir anguille sous roche. Arrivés à l’agence, on a vite compris quelle était la baleine sous le caillou : leur vans sont super vieux ! Notre van est un vieux papi de 430 000 km, à qui il faut faire des checks d’huile et liquide de refroidissement réguliers et à qui il ne faut pas trop en demander dans les montées ! On l’a appelé Robertson, du nom de la rue de l’agence. Les photos du site sont bien fidèles mais avec 10 ans de moins. Au moins, nous n’avons pas trop de crainte de l’abimer, il est déjà rayer de partout.

 

20180120_141913_LI

      Nous prenons donc la route direction Raglan, à 2h au sud d’Auckland. Il s’y tient un festival de musique de 3 jours pour lequel nous avons nos ptits billets, le Soundplash festival 🙂

     L’organisation à l’arrivée n’est pas aussi précise qu’en France.  Nous sommes arrivés avec notre pass RoadTripper exprès pour les vans et quand on a demandé où on devait se garer, on nous répondu « où il y a de la place ! » OK ! Bon on s’est quand même fait piquer notre bouteille de rosé, ça ça ne change pas d’un pays à l’autre.

 

DSC00032

Raglan et ses surfshops par millier.

      Le festival se tient dans la Wainui Reserve à Raglan, tout entouré de magnifiques collines et de la mer, avec la plage à 5 minutes à pied : l’environnement est tout simplement sublime ! Il a lieu tous les étés et est très familial : on y voit tous les âges ; des parents avec leurs bébés aux vieux hippies en passant par tous les 18-20 ans qui sont bourrés à 17h (oui on parle comme des vieux maintenant haha).

 

IMG_3808

« Roasted by Animals, tested on Humans »

 

      Le premier soir est un peu difficile, avec les 14h de bus dans les pattes, la route, un gros mal de tête pour Aurore et tout simplement le fait d’être en van, sans trop de place pour ranger ou de confort. Cela nous fait sentir que l’on vieillit et que notre besoin de confort commence à devenir plus important. Et mine de rien c’est la première fois que l’on voyage en van, on peut donc s’accorder un petit temps d’adaptation  😉 Tout ça pout faire qu’on ne tient pas trop tard la première soirée. En plus il tombe une grosse averse, et le festival se transforme en champ de boue, ou tout le monde finit par marcher pied nus tellement c’est glissant et gadoueux partout !

 

20180119_175333

Les pieds dans la boue le vendredi soir

      On profitera nettement plus de la musique les deux jours suivants, avec des groupes qu’on aime déjà comme The Jungle Giants et de belles découvertes comme par exemple Jess B, KatchaFire ou encore Pierce Brothers qui ont fait un super live et nous ont bien fait danser !

 

20180120_213427

La scène principale du festival

      Entre deux concerts nous avons profité de la plage et de l’eau qui est ENFIN à bonne température de baignade ! Raglan est un spot de surf réputé en Nouvelle-Zélande, du coup on partage les belles vagues avec les planches de toutes sortes J On ne va pas se mentir, on est aussi allé se baigner pour profiter des douches de plage, seul moyen de se doucher parce qu’il n’y a rien au festival :s On a donc fait la queue, come tout le monde, pour se doucher, devant tout le monde !

 

20180119_191817

La plage des surfeurs

      Le festival avait organisé un système de navette gratuite pour aller en centre ville, nous avons donc fait notre petite excursion à Raglan, ville tout kikie de surfeur et de hippie. Un site touristique de NZ l’a définit ainsi : « in Raglan, you catch a wave or sip a great espresso » . Le petit centre est vraiment tout mignon, avec des belles boutiques et cafés un peu partout, ce qui nous a permis de continuer notre carnet d’idée café 😉 La ville donne presque toute part sur l’eau et mes collines et les paysages sont incroyables ! Un endroit parfait pour chiller pendant quelques jours !

 

20180120_175616

DES GROS POUTOUX !!

Les sweedys à Raglan

Citation

Les sweedys sur le départ – 2

 

     Nous y voilà ! Après deux merveilleuses années passées à Wellington, il est temps de reprendre la route !

 

20180118_142258 (2)

 

20180112_103102.jpg

Dernier jour d’Aurore

     Nous essayons de terminer un maximum la liste des choses que nous aimerions faire avant de partir. Et nous avons de la chance, le temps est magnifique comme on ne l’a jamais vu auparavant : c’est donc parfait pour faire de la paddle board dans la baie par exemple. Depuis le temps que l’on voyait les gens en faire en se disant que ça avait l’air trop chouette. Bon, finalement l’expérience générale était plutôt bonne pour Maxime mais un peu moins pour Aurore qui n’est pas hyper à l’aise sur l’eau… Dans l’eau ça va, mais Sur l’eau… !

20180115_145015.jpg

La paddle board sur le Waterfront.

     Nous avons également fait les plongeons du waterfront ! C’est un MUST-DO pendant l’été à Wellington. Il y en a un premier qui donne directement dans la mer, un peu plus discret et globalement plus sympa. Puis un deuxième spot aménagé tout comme il faut près du musée Te Papa, où tous les gens vous regardent sauter. Il y a deux hauteurs différentes, Aurore a fait la petite joueuse en sautant du 1er étage mais Maxime a vaillamment sauté de tout en haut 😉 C’est vraiment drôle à faire, surtout quand il fait bien chaud (parce que l’eau est quand même bien froide) et on se sent à 100% wellingtoniens maintenant qu’on l’a fait !

DSC00014

Le Plongeon, by Aurore.

     Un peu nostalgique, on est allés boire nos derniers cafés dans nos endroits préférés ! Voilà notre top 5 si vous passez sur Wellington et que vous voulez dégustez un très … très bon café :

– The Hangar, sur Dixon Street, par Flight Coffee (torréfacteur) : pour un trio de café filtre, un espresso ou un magnifique flat white.

– Customs, sur Ghuznee Street, par Coffee Supreme : pour un combo donut/café dans l’endroit le plus détente de Wellington.

– The Beanery, sur Lambton Quay, par Mojo : pour écouter Jon et Sarah parler de caféologie pendant des heures et goûter un café fait à la « Steamp-punk »

– Lamason, sur Lombard Street, par People Coffee : pour du café filtre en siphon.

– People Coffee Flagshop, à Newtown, par People Coffee : le meilleur espresso qu’on ait bu à Wellington

 

     En parlant de café, nous avons également fini de travailler, dit au revoir à tous nos clients réguliers, nos collègues et fait notre DERNIER café avant un petit moment… le tout en vidéo pour en garder le meilleur souvenir.

20180118_154917

Dernier café avec Drayden 🙂

     Toute la paperasse pré-départ a été faite, avec toujours un petit stress pour nos visas dont nous n’avons pas de réponses. En effet, nos visas de travail s’arrêtant le 20 janvier, nous avons dû faire une demande de visa visiteur, pour rester dans le pays plus longtemps. Seulement avec les fêtes, les vacances et tout ça, nous n’avons toujours pas la réponse, et avons un visa intérimaire en attendant. Il n’y a pas de raison qu’on ne l’ait pas mais quand même !

IMG_3631

La team « La cloche »

     Ne reste plus que la soirée de départ, pour faire nos adieux à tous les copains ! Nous avions réservé un grand espace sur la terrasse du Basque, un bar à Sangria/Tapas pour l’occasion. Après deux ans, on doit bien avouer que les au-revoir sont assez difficiles, et Aurore ne peut pas s’empêcher de verser sa p’tite larme !

IMG_3750.JPG

La team Mojo

     Avant de partir, nous vous laissons à vous voyageurs et amis une liste des « place to go » si vous ne passez que quelques jours/heures sur Wellington :

– Boire un flat white ou un filter coffee dans un (ou plusieurs) des café ci-dessus – Voir top 5

– Aller au marché de nuit (samedi soir sur Cuba Street) ou du dimanche matin (waterfront) pour savourer les fabuleuses gaufres hollandaises au caramel beurre salé.

– Manger un burger a Ekim burgers, le top !

– Boire un cocktail au Hanging Ditch

– Passez du bon temps au Poquito

– Se balader sur le Waterfront, (vous pouvez louer des skateboards, rollers ou vélos à Fergs, ce qui rendra la promenade d’autant plus agréable)

 

20180116_173008

Faire de l’escalade à Fergs aussi ^^

Nous remettons nos sacs à dos et embarquons maintenant dans un bus de nuit, direction Auckland ! Merci Wellington, et merci à toutes les personnes qui ont croisé notre route pendant deux ans et ont fait de notre passage une expérience inoubliable !

IMG_3677.JPG

Des Poutoux !

 

Les sweedys sur le départ – 2

Citation

Les sweedys sur le départ (1)

 

      Nous profitons tout d’abord de ce premier article de l’année pour vous souhaiter une excellente année 2018 ! Une bonne santé, plein de bonheurs et de projets à réaliser !

2017-12 - Tonga - Tongariro Crossing (61)

Le Tongariro National Park

      De notre côté nous avons bien commencé l’année puisque nous sommes (enfin) allés faire le trek le plus populaire de Nouvelle-Zélande : le Tongariro Alping Crossing. Il s’agit d’un trek d’une journée dans le Tongariro National Park, avec 19,4km à parcourir, traversant des paysages volcaniques, d’anciennes coulées de lave, des cratères, des lacs émeraude ou encore de la jungle sur la fin. Ce sont d’ailleurs les paysages qui ont servi à représenter le Mordor dans le Seigneur des Anneaux, ce qui ajoute encore plus de magie.

 

2017-12 - Tonga - Tongariro Crossing (49)

La pause déjeuner aux lacs émeraudes

 

Infos Voyageurs


      Le centre des visiteurs de Whakapapa vous donnera toutes les informations nécessaires sur le trek, les navettes ou encore la météo.

      Pour accéder au trek, il faut réserver des navettes : une pour vous amener au point de départ, et une pour venir vous chercher à la fin (car ce n’est pas une boucle), tout cela pour 40$, ce qui n’est vraiment pas donné. Le parking de départ est limité à 4H maximum donc impossible d’y rester mais beaucoup de voyageurs se garent au parking de fin (Ketetahi), et prennent seulement la navette jusqu’au départ (Mangatepopo), ce qui « réduit » le prix à 30$. C’est ce que nous voulions faire mais nous nous y sommes pris trop tard pour réserver, on vous conseille donc de prévoir un peu plus en avance. Pour notre part, nous avons utilisé l’agence « Summit Shuttle » et le service était top ! Il y a aussi possibilité de trouver des compagnons de trek sur le groupe Facebook « les français en NZ » afin de partager les frais.


          

2017-12 - Tonga - Tongariro Crossing (9)

Au coeur du Mordor.

      Le seul hic avec ce trek, c’est la météo. Et les changements brutaux qu’il peut y avoir. En 7h nous avons fait à peu près toutes les possibilités : chaud/sec, chaud/humide, froid/sec, froid/humide ! Les prévisions n’annonçaient rien de bon pour notre journée, nous étions donc bien équipés ! Après les deux premières heures sans embûche, une belle averse nous tombe dessus, juste au moment de la plus grosse montée. On sort donc les longs ponchos (car le poncho c’est la vie !) et on se transforme en petits hobbits joufflus, histoire de se mettre dans l’ambiance.

 

2017-12 - Tonga - Tongariro Crossing (56)

Suis-moi, on y va !

      Arrivés en haut, le brouillard nous empêche d’admirer la vue sur le parc et sur les autres volcans qui est apparemment magnifique, mais nous avons quand même le droit à une belle éclaircie sur les lacs émeraude. Même si les conditions n’étaient pas idéales, ça en valait complètement le coup et nous sommes très contents de l’avoir fait 😉

 

2017-12 - La Cloche - Christmas Party (39)

Merci Père NoëëËËËËËËËL !

       Si 2018 a bien commencé, 2017 s’est aussi bien terminé à Wellington. Nous avons fait notre petit Noël en amoureux, mais aussi au travail avec les « Christmas Party », une tradition bien ancrée ici et que l’on fait dans chaque entreprise. Maxime a eu le droit à une soirée déguisée bien arrosée, et Aurore à s’asseoir sur les genoux de François, son patron, pour recevoir son cadeau de « secret Santa » (et c’est toujours aussi bizarre même la deuxième année !)

 

IMG_3604

Le Crew Mojo

      Comme nous sommes ici en pleine vacance d’été, le café dans lequel travaille Aurore est fermé pendant deux semaines. Elle a donc fait un retour aux sources et est aller aider au premier La Cloche, où elle était en arrivant. Maxime, quant à lui, n’était pas fermé, mais plutôt bien occupé avec tous les énormes bateaux de croisières qui accostent à Wellington et leurs milliers de touristes en manque de caféine.

      Nous avons quand même eu assez de moments de temps libre pour commencer à préparer notre départ (qui approche à pas de géants), mettre la plupart de nos affaires en vente sur Trade Me et commencer à checker des points sur notre liste des choses à faire avant de partir.

 

2017-12 - Welly - Cable car (19)

La photo carte postale de Welly  =)

      Nous venons par exemple tout juste de faire le Cable Car ! Wouuuuaw ! Ça n’a rien d’extraordinaire en soi, mais c’est un des emblèmes de la ville. Tapez Wellington sur un moteur de recherche et vous verrez par vous-même 😉 C’est un téléphérique qui vous emmène, et ce depuis 1902, de Lambton Quay (une des rues commerciales principales), au jardin botanique à Kelburn, d’où vous avez une vue imprenable sur la ville. Cela coûte 4$, il y en a pour 5 min de montée et nous avons joué le jeu jusqu’au bout !

 

2017-12 - Welly - Cable car (15)

Souriez !

      Nous avons aussi, pour la première fois en 2 ans (bouuuuh), manger un Fish’N’Chips, mais pas n’importe comment ! Non ! Sur la plage, et avec le coucher de soleil en ligne de mire, ce qui est un peu cliché mais finalement assez typique ici. Nous n’avions jamais trop osé prendre de fish’n’chips parce que ce sont à chaque fois des boui-boui qui font un peu toute sorte de cuisine, du chinois à l’indien en passant par le vendeur de glace, et on n’avait pas trop confiance pour être honnête. Mais Jason nous a prouvé le contraire en nous emmenant dans celui de Lyall Bay qui était excellent, et plein à craquer !

 

2017-12 - Welly - Jason et Reona (3)

Coucher de Soleil avec les coupains à Lyall Bay

      Toujours dans notre « to do » list, nous avons fait l’Escarpment Track , une superbe ballade sur Kapiti Coast (à 40 minutes de train de Wellington). On prend le train jusqu’à Pukerua Bay, on fait le trek d’environ 3H (10km) et on reprend le train pour rentrer depuis Peakakariki. Toute la randonnée longe la côte et vous marchez entre la mer et les montagnes, avec une belle vue sur Kapiti Coast, et parfois depuis des petits ponts de singe. Trop kiki !

2017-12 - Welly - Escarpment Track (14) 2017-12 - Welly - Escarpment Track (19)

Il reste encore plein de choses à voir et à faire avant de partir, et plus de deux semaines ! Alors…

 

2017-12 - Tonga - Tongariro Crossing (27)

Des POUTOUX POUTOUX !!!

 

Les sweedys sur le départ – 1

Citation

Les sweedys à Wellington 11

2017-10 - Road Trip - J2 (58)

     Comme plus tôt cette année, Flight Coffee (torréfacteur qui fournit le café à La Cloche) a organisé une compétition de barista entre tous leurs cafés en ville. S’il s’agissait la dernière fois d’une compétition de dégustation, cette fois ci, les baristas étaient deux contre deux, sur deux machines, et devaient présenter 5 cafés à un jury de 4 personnes. Aurore a bien sûr participé sous les couleurs de La Cloche, ainsi que son manager Allan, contre 11 autres baristas. Plusieurs de ses collègues faisaient partis du jury (mais pour d’autres candidats bien sûr).

2017-10 - Welly - Barista flight Champion (11).JPG

La Cloche family

     Aurore a fait un magnifique premier round, et l’a remporté à l’unanimité contre son adversaire. Elle était jugé sur le goût, le latte art, le gâchis de lait, la propreté et le temps en cas d’égalité. Elle n’en n’a malheureusement pas fait autant au deuxième tour, où ils ont utilisé le temps pour départager les deux candidats car le score était de 2 contre 2. Maxime a d’ailleurs jugé Aurore à cette deuxième manche par erreur ! Il manquait un juge, il s’est donc proposé et a été inscrit en tant que : Maxime « infiltré Mojo » Haha.

2017-10 - Welly - Barista flight Champion (60)

Deuxième round, sous le regard de  Maxime

      Le dernier mois a été riche en événement pour La Cloche, le café où travaille Aurore, et nous avons passé pas mal de temps avec toute l’équipe ces dernières semaines. Nous avons fêté le premier anniversaire de La Cloche Central, le deuxième café de l’entreprise et celui où Aurore est Head Barista et assistante manager depuis l’ouverture. Une année pas toujours évidente mais forte en apprentissage et en émotion. Aurore connait maintenant par cœur les prénoms et les cafés de centaines de clients réguliers qui viennent tous les jours et même parfois leur vie ! C’est ça aussi être barista 😉

2017-10 - Welly - Aprem Maya (6).JPG

Petit pique nique chez Maya

      Elle vient également de participer à l’ouverture du troisième café La Cloche (La Cloche Terrace) cette semaine, dont l’ouverture avait repoussée pendant des mois et des mois et que l’on attendait tous avec impatience. Elle y a passé la première semaine pour donner un coup de main à la machine et s’est bien fait « éclatée » comme on dit dans le jargon de la restauration. Un début prometteur pour ce nouveau café, installé dans une rue très business de Wellington, et entourée de 2 Mojos !

2017-11 - Ouverture Terrace (10)

Merci Madaame !

      Tout ça amène beaucoup de changements dans les équipes, avec des nouveaux arrivants, comme Kevin, Bordelais geek de café ou Bokwon, coréen (tout autant geek de café) qui nous fait nous rappeler tous les jours à quel point les différences de culture peuvent être énormes ! Il n’hésite pas par exemple à nous dire qu’il n’aime pas notre café ou notre manière de nous habiller, sans aucun filtre ni délicatesse ! Mais aussi des départs, comme Maya, collègue d’Aurore depuis 10 mois mais aussi petite sœur de substitution et super copine ! A seulement 21 ans, et après 3 ans passés loin de chez elle, elle part explorer la Nouvelle-Zélande puis l’Amérique du Sud. Elle va énormément nous manquer et nous lui souhaitons beaucoup de bonheur ❤

2017-11 - Ouverture Terrace (9)

Family picture de la première semaine à Terrace : Maya, Kévin, Mariah, Amélia et Sarah

      Côté Mojo, Maxime a toujours autant de mal avec le management mais il tient bon !    Entre des gens malades tous les 4 matins et d’autres qui viennent de rompre et ne veulent pas travailler ensemble, gérer son équipe et les emplois du temps reste très difficile. Heureusement, une nouvelle recrue vient d’arriver, très intéressée par le café, et Maxime peut enfin enseigner et transmettre sa passion ! On se rend finalement compte de qui sera manager et qui sera formateur dans notre futur café 😉 C’était aussi  fin Octobre le « Through Down », compétition entre tous les Mojos de la ville. L’équipe Old bank de Maxime a donc pu montrer ses talents.

2017-11 - Through down (1).JPG

Madelaine au lait, Sam au service et Drayden aux shots 🙂

      Nous avons profité de ce qui sera certainement notre dernier weekend de 3 jours à Wellington (fête du travail kiwie oblige) pour explorer les endroits de la région que l’on n’avait pas encore vu. La météo n’était malheureusement pas toujours avec nous, nous avons donc dû changer notre itinéraire à plusieurs reprises pour suivre le beau temps et éviter le mauvais autant que possible.

2017-10 - Welly - Road trip

La petite carte du weekend 

      Nous avons commencé par la Kapiti Coast, à seulement 30 min de route de Welly. Beaucoup de wellingtoniens habitent d’ailleurs par ici et font le trajet en train tous les jours. Nous faisons un premier arrêt à Pukerua Bay pour déjeuner et faire une ballade le long de la plage, jusqu’à atteindre un spot d’escalade. Nous avions pris notre matériel au cas où mais n’étant pas encore trop confortable sur les manip’ d’extérieur (nous ne grimpons qu’en intérieur pour le moment) et avec le vent qu’il y avait nous avons juste fait du repérage de voie.

2017-10 - Road Trip - J1 (7)  2017-10 - Road Trip - J3 (2)

      Nous roulons ensuite jusqu’à Waikanae, une petite ville toute kikie, où il y a comme une odeur de vacance, bordée par la rivière, la plage et les montagnes. Nous prenons un café et un cheese scone à Olde Beach Bakery, un coffee shop un peu roots avec un énorme jardin et un boulanger français, avant une ballade sur la longue plage, malgré le vent qui nous pousse (ou nous empêche d’avancer selon le sens). Lorsque l’on a dépassé notre quota de vent pris dans la figure, nous nous réfugions dans un bar sur le front de mer, où nous retrouvons pas surprise Allison, John et le petit Jarvis que nous gardions tous les mardis l’année dernière. De très chouettes retrouvailles car nous ne les avions pas vu depuis longtemps : )

2017-10 - Road Trip - J3 (7)

Les retrouvailles avec Jarvis et ses parents.

      Lorsque la pluie commence à tomber, nous décidons de quitter Kapiti Coast et de passer de l’autre côté de la montagne, vers Featherston, en espérant qu’elle arrêtera les nuages ^^ Nous prenons une route minuscule pleine de virages au milieu de la nature, où nous ne croisons quasiment personne, et bingo ! Le ciel est dégagé de l’autre côté ! Nous nous trouvons un spot pour la nuit au bord du lac Wairapapa, juste à temps pour profiter d’un magnifique coucher de soleil sur le lac et les montagnes. Comme d’habitude, nous faisons du camping sauvage (enfin camping au chaud dans la voiture), ce qui n’est normalement pas autorisé ici donc il y a toujours un petit moment de stress, surtout pour Aurore : « T’es sûr ça va aller ici ? Non mais personne ne va venir nous embêter ici quand même ? Hin ? Hin ? » et Maxime complètement blasé « Oui oui ça va aller ». Et comme d’habitude, (on touche du bois), on passe la nuit sans problème 😉

2017-10 - Road Trip - J1 (23)

Coucher de soleil su le lac Wairapapa.

      Le lendemain matin, nous faisons un bref stop à Martinborough, petite ville viticole que nous aimons tout particulièrement, le temps d’un café au The Neighbourhood Coffee House (où nous nous arrêtons à chaque fois) au son d’un bon reggae et de faire le plein d’eau (il y a des robinets d’eau potable/non potable à l’entrée du camping de la ville) puis nous traçons jusqu’à la Aorangi Forest pour y faire un trek.

2017-10 - Road Trip - J2 (7)

Les vignes de Martinborough

     Enfin tracer est un bien grand mot, car la seule route pour y aller est enfaite une piste qui nous fait passer aux milieux de propriétés privées pleine de moutons et de belles collines. La route pour y arriver est finalement bien plus jolie que le trek, qui se transformera en ballade d’1h30/2H. En effet, comme il a plu, le chemin est tout boueux, et on ne marche globalement que dans la forêt donc rien d’extraordinaire. Tout cela ponctué de petits coups de feu de chasseurs aux alentours, ce qui n’est pas hyper rassurant. Du coup, nous perdons notre sang froid, faisons une belle série de selfies complètement débiles dans les bois, et partons !

2017-10 - Road Trip - J2 (25)

Ba quoii ?

       Sur les recommandations de John la veille, nous allons jusqu’à White Rocks beach pour passer notre deuxième nuit. Encore une fois une route très longue mais sublime, qui débouche sur une longue plage de sable noire bordée par les collines : un magnifique endroit ! Le vent ne nous a toujours pas quittés mais le ciel bleu et le soleil sont également au rendez-vous. Après une marche d’exploration et d’escalade des rochers, nous trouvons notre spot et prenons l’apéro au soleil face à la mer, tellement bon !

2017-10 - Road Trip - J2 (33)

White rocks beach.

      La nuit qui a suivie n’a pas été de tout repos, avec des bourrasques de vent complètement indécentes qui faisait trembler la voiture comme jamais. Cela a valu à Aurore une petite crise de panique que Maxime a eu du mal à canaliser, malgré ses tentatives de déplacer la voiture. Elle a finalement réussi à s’endormir avec la musique à fond pour ne pas entendre les sifflements du vent Haha. Nous qui voulions nous lever tôt pour voir le lever du soleil, c’était raté !

2017-10 - Road Trip - J2 (59)

Heureusement, il y a notre café préféré !

      Sur le trajet du retour, nous refaisons un arrêt à Martinborough, où nous prenons le temps de nous ballader, de déjeuner et de croiser la moitié de Wellington ! Si vous êtes de passage dans le coin, c’est vraiment un stop que nous vous conseillons ❤

2017-10 - Road Trip - J2 (69)

Des Poutoux !

Les sweedys à Wellington 11

Citation

Les sweedys à Wellington 10

2017-09 - Lake Ferry (3)

      Vous allez dire qu’on commence à vous gonfler avec nos histoires de café, mais notre dernier mois a effectivement été principalement rythmé par des événements liés à notre nouvelle passion.

 

2017-09 - Cupping People coffee (6)

Des cafés en veux tu en voilà ….

      Ce sont enchaînés beaucoup de « cupping » (ou dégustation) chez différents torréfacteurs, parfois même sous forme de « blind cupping », c’est-à-dire qu’il y a une dizaine de cafés sur la table avec des numéros, chaque personne a une feuille avec des notes/arômes et il faut retrouver lequel est lequel : super difficile ! Mais très intéressant pour développer son palet.

 

2017-09 - Cupping People coffee (4)

Moi je dirais plutôt cassis …

      Fin août, Mojo organisait un atelier de torréfaction pour le public. Comme d’habitude, nous sautons sur l’occasion ! La torréfaction est en plus un milieu assez fermé, où personne ne vous laisse vraiment entrer pour partager ses secrets. Comme nous n’avions pas l’argent pour y aller en tant que client (les secrets coûtent chers), nous avons vu avec les patrons de Maxime pour y assister comme bénévole et aider sur place (malins les sweedys !) et nous avons pu apprendre plein de notions de bases sur la torréfaction !

2017-08 - Roastery Workshop (10)

Les conseils avisés de Claire, la torréfactrice de Mojo

      Mais le top du top de ce dernier mois est notre participation comme bénévole au Championnat de Barista de Nouvelle-Zélande : tous les meilleurs baristas du pays réunis au même endroit ! C’est parti pour deux longues journées au milieu de toutes ces superstars du café 😉

2017-08 - Barista Champs (61)

Aurore  « Time-Keeper »

      Le but du championnat pour chacun des candidats est de présenter, en 15 min, 4 espressos, 4 boissons avec du lait et 4 boissons signatures. L’ensemble jugé en termes de technique et de goût par 8 juges (4 qui goûtent et 4 qui vous tournent autour et observent vos moindres mouvements). Le gagnant va ensuite au Championnat Mondial à Séoul pour représenter la Nouvelle-Zélande. Nous savons maintenant quel niveau nous pouvons atteindre, et peut être qu’un jour nous participerons à ce genre de championnat qui sait ?

2017-08 - Barista Champs (89)

Frank, 3ème place, en pleine présentation;

      Pendant ces deux jours, Aurore était « Time Keeper » et chronométrait les prestations des candidats, en leur disant combien de temps il leur restait à différents intervalles. Grosse pression !! Elle était donc en plein milieu de la partie intéressante et pouvait voir une grande partie des prestations. Maxime quant à lui était chargé de la maintenance et du nettoyage des machines entre chaque candidat, pour qu’ils aient un bel espace de travail tout beau tout propre. Il a également fait caméraman le 2ème jour. C’était pour nous une expérience incroyable et l’occasion de côtoyer tous les grands du café en Nouvelle-Zélande. En plus, on a eu plein de goodies !! lol

2017-08 - Barista Champs (83)

Au plus près de l’action !

      Pour rester dans le même sujet, Maxime vient de commencer les cours de Captain Coffee. Il s’agit du niveau de formation le plus haut à Mojo. Peu de personnes y ont accès (surtout quand on ne compte pas rester :s) étant donné l’énergie, le temps et l’argent investit par l’entreprise. Mais Maxime a la chance d’être de la partie, avec 6 autres baristas, pour 7 semaines de cours ! Autant dire qu’il n’en perd pas une seule miette.

 

2017-08 - Barista Champs (116)

Bientôt les championnats ?!

      L’hiver est tout juste en train de se terminer à Wellington. Du coup on en profite pour faire les quelques musées que l’on n’a pas encore vu les jours de pluie (il est temps après un an et demi !) L’escalade est d’habitude l’activité parfaite de ce genre de météo mais il se trouve qu’Aurore s’est fait une tendinite à l’épaule droite, certainement dû aux gestes répétitifs de notre métier de barista et peut être des mouvements de grimpe un peu trop ambitieux ^^ Elle doit donc rester au repos pour quelques semaines.

2017-09 - Lake Ferry (4)

Heureusement, l’autre bras fonctionne bien …

      La Wellington City Gallery, un musée d’art contemporain, est ouvert tard tous les premiers jeudis du mois. A cette occasion, ils installent un bar, des pizzas et un DJ qui vous joue de la musique en phase avec l’ambiance des expositions. Un très bon moyen de découvrir cet endroit et de débuter votre soirée 😉 Les expositions changent à peu près tous les trimestres, nous irons donc surement y refaire un tour en décembre avant de partir.

 

2017-09 - Musées (16)

Oui … Plutôt oui

      Nous avons également visité le Wellington Museum, la plupart du temps oublié par les touristes, et même les Wellingtoniens, au profit de Te Papa. C’est pourtant un magnifique musée, gratuit et très interactif, qui vont fera découvrir l’histoire de la ville. Certes, pour les non-anglophones comme nous, il y a énormément de lecture et on se lasse assez vite de réfléchir en anglais, mais tout de même, on y passe un très bon moment.

2017-09 - Musées (3)

Maxime au Wellington Museum

      Entre deux jours de pluie et de musée, le soleil printanier pointe le bout de son nez, et il est difficile d’y résister même s’il nous crame la face en 30 secondes !

2017-09 - Lake Ferry (45)

La pêche au Lake ferry.

      Le weekend dernier, nos amis Jason et Reona nous ont emmenés à 1h30 de Wellington, au Lake Ferry pour une journée de pêche. Avec une vue incroyable sur les monts enneigés de l’île du sud, les garçons ont installés leur ligne, pendant qu’Aurore et Reona se prélaçaient au soleil avec leur bière (oui certain sont plus intéressés par la pêche que d’autres).

 

2017-09 - Lake Ferry (28)

Il est pô frais mon poisson ?

     En à peine 5 minutes, le premier poisson mordait ! Et ce fut le début d’une journée très chanceuse, devant le regard déprimé de nos voisins de plage, qui n’avait encore rien attrapé de la journée… Ils ont même fini par venir nous demander de partager un peu ! Avec 10 poissons attrapés, on pouvait bien faire ça. Apparemment, le spot où nous étions ne permet que de pêcher un genre de poisson, le kahawai, aussi appelé saumon australien. Nous n’en avons gardé que deux, que nous devons aller déguster au barbecue avec nos amis le weekend prochain !

2017-09 - Lake Ferry (41)

Des Poutoux !!

 

Les sweedys à Wellington 10

Citation

Les sweedys à Taupo

 

2017-06 - Taupo - Bord de lac (6)

     En revenant de France, et parce que nous voulions encore plus de vacances, nous sommes partis en weekend dans la région de Taupo. Ce fut également l’occasion de fêter nos 6 ans ❤ et on a « presque pas » changé …

 

IMG00097-20111105-1834   2017-07 - Taupo - Crater of the moon (16)

Le lac Taupo est un lac gigantesque au milieu de l’île du Nord, crée par une énorme explosion volcanique il y a plus de 2000 ans. Toute la région a également une activité géothermique importante.

 

2017-06 - Taupo - Wharewaka (2)

Les belles couleurs de Taupo.

     Il faut compter environ 5 heures de route depuis Wellington, que nous avons fait principalement de nuit puisque nous sommes partis après nos boulots le vendredi. La route longe le Tongariro National Parc où siègent trois beaux volcans, et que nous n’avons pas encore visité. On peut notamment y faire un trek très prisé sur une journée, le Tongariro Alping Crossing, très populaire chez les fans du Seigneurs des Anneaux puisque le parc national est en fait le lieu de tournage du Mordor !! A notre passage de nuit, la seule vue des volcans enneigés entre deux virages était déjà très impressionnante.

 

Tongariro.National.Park

Ce qu’on pensait voir …

2017-07 - Taupo - Pas la

Ce qu’on a vu …

     Après la première nuit, nous commençons notre journée par un arrêt à Wharewaka, pour une petite balade le long du lac, sous le soleil. L’endroit est paisible au possible, avec ses petits pontons, ses oiseaux, sa verdure, et la fumée qui sort de l’eau chaude du lac par endroit. De loin, on aperçoit des « machines à nuages » un peu partout dans le paysage : c’est validé, nous allons passer un bon weekend !

 

2017-06 - Taupo - Wharewaka (24)

La belle balade de Wharewaka.

     Sur la route des « Craters of the Moon », nous nous arrêtons au petit marché du samedi de Taupo, rempli de petits stands de produits locaux, et surtout, de caravanes de café venant de torréfacteurs locaux (et oui, nous ne perdons jamais le Nord ^^). Un café «Volcanico coffee » à la main, nous découvrons ce qui se fait à Taupo, et avons l’impression d’être dans un petit marché de village en France.

 

2017-06 - Taupo - Le marché (3)

Les crèpes « Françaises » du petit marché de Taupo.

     The Craters of the Moon est l’une des principales attractions de la région de Taupo. Il s’agit d’une marche d’une heure au milieu d’un paysage lunaire plein de cratères, geysers et autres bains de boue fumants, grâce à l’activité géothermale qui règne dans la région. L’entrée coûte 8$/personne et le parc est, comme d’habitude en NZ, très bien aménagé, avec un chemin en bois tout le long. L’occasion de reproduire quelques photos puérils (mais qui nous font bien rire) que nous avions fait en Bolivie avec nos amis Snifeurs (Valentine et Mickaël).

 

2017-07 - Taupo - Crater of the moon (7).JPG

Ça pète partout les gars !!! 

     Il suffit de reprendre la voiture 2 minutes pour arriver au parking des Huka Falls. Les chutes sont, certes, d’une puissance impressionnante, mais le fait que le pont pour l’observer soit en plein milieu ne permet pas d’avoir une super vue d’ensemble. C’est THE attraction et l’endroit est blindé de touristes et de cars de chinois :s Nous nous lançons alors dans une des randos possibles au départ des chutes pour aller jusqu’au « Spa Park ». La ballade en elle-même n’a rien d’incroyable, mais on tombe, au bout de 45 min environ, sur une source chaude naturelle au bord de la rivière. L’endroit est vraiment très sympa, dommage qu’il y ait déjà une vingtaine de personnes pataugeant dedans et qu’il commence à pleuvoir. Mieux vaut peut-être arriver à la source tôt dans la matinée, par l’autre côté (où il y a aussi un énorme parking) et faire le chemin dans l’autre sens.

 

2017-06 - Taupo - Le Spa park.jpg

Le Spa Park … une  petite arrivée d’eau chaude à partager ^^ 

     Le lendemain, comme la pluie ne comptait apparemment pas s’arrêter, nous avons fait le tour des cafés du centre-ville pour le p’tit déjeuner/brunch. Nous avons découvert deux petites pépites pour ceux qui passeraient par-là : the Storehouse, un café créé dans un ancien hangar et aménagé de façon très hipster et Spoon&Paddle, un café dans une maison toute kiki de l’intérieur comme de l’extérieur.

 

2017-07 - Taupo - Café (4)

Le sublime Storehouse : un peu d’inspiration pour notre futur café !

     Nous ne voulions pas repartir de Taupo sans avoir mis les pieds dans un bain chaud ! Alors à défaut de l’avoir fait sur le bord de la rivière, nous sommes allés au Thermal Pools de Tokaanu. Comptez 24$ pour une piscine privée pour deux. Le temps est limité à 20 min, ce qu’on croyait trop peu mais finalement l’eau est tellement chaude qu’on a bien envie de ressortir quand elles se sont écoulées. Le p’tit plouf est néanmoins très agréable, surtout avec la pluie ! L’accès à la piscine publique est ensuite illimitée si on veut poursuivre la trempette. Nous avions du chemin alors nous nous sommes contentés du bain privé.

 

2017-06 - Taupo - Les bains (1)

On se la coule douce !

     Sur la route du retour, nous avons fait un dernier crochet à la Kaimanawa Forest (depuis la Desert Road), suivant les conseils de notre super guide de voyage néozélandais (NZ Frenzy). On y trouve de magnifiques gorges (Tree Trunk Gorge), bien plus jolies que les Huka Falls d’après nous.

2017-06 - Taupo - Tree Trunk gorges (2)  2017-06 - Taupo - Tree Trunk gorges (10)

     Malheureusement il pleut encore (et oui c’est l’hiver ici….), on ne peut donc faire qu’un arrêt photo mais le trek de 45 min depuis le pont doit être super chouette s’il fait beau. Bref, On vous fait un gros tas de poutoux !!

 

IMG_2743.JPG

Des Poutoux !!!

 

Les sweedys à Taupo

Citation

Les sweedys à Wellington 9

 

Mise à part que les cheveux de Maxime ont beaucoup poussé, et qu’il est capable de faire, ce qu’Aurore appelle « un kiki » digne de ce nom, quoi de nouveau chez nous ?

2017-06 - Well - La ville (16)

¤ Good Morning Wellington ¤

     Le plus grand changement de ces derniers mois est la promotion de Maxime, qui est passé Manager, avec un grand M ! Il est maintenant en charge du vieux Mojo Old Bank sur Lambton Quay et du petit Gilmer où il a pris la relève de son amie et ancienne collègue Jen. Le premier café est littéralement en bas de notre immeuble, il peut donc partir à 6h28 quand il commence à 6h30, quel bonheur !  L’endroit est minuscule et fait principalement du « take-away », envions 400 à 500 cafés par jour ! Il faut donc être un King de la machine ! C’est un nouveau pas vers la découverte du « Café business » avec la gestion de stocks, des plannings, des chiffres et le management de son équipe (7 personnes), et ce n’est pas toujours facile. Le côté « tableau Excel » est un gros kiffe mais la communication est à améliorer… ^^ Ça reste néanmoins une expérience incroyable pour nous qui voulons ouvrir notre propre café en rentrant.

     IMG_2787 20170729_130558 IMG_2801

     Un autre grand événement a été le départ de notre ami Cédric, qui, après 10 mois passés à Wellington et à travailler pour La Cloche, a décidé de rentrer en France … Sniff Sniff… Devenu notre acolyte de café (car la passion se transmet vite) il nous manque déjà énormément. C’est un peu le côté négatif de l’expatriation : en plus de ne pas avoir « ses amis » avec soi, ceux que l’on se fait sur place partent souvent les uns après les autres… Mais c’était bien sûr l’occasion d’organiser une soirée de départ mémorable, démarrant au « Basque » puis passant de bar en bar jusqu’au mythique « Danger Danger » (un des meilleurs bars de la ville pour saigner le dancefloor !). Et puis nous comptons bien nous revoir à notre retour dans l’hexagone ! En attendant, il continue ses activités de barista en France à l’ile de Ré ; passez lui donc le bonjour si vous y allez ^^.

 

2017-06 - Well - Soiree de Cidou (4)

Quelques shots avec Cidou !

     Début juin, nous avons fait une semaine de cours d’escalade « en tête », différente de l’escalade « en moulinette », que l’on pratiquait jusqu’ici. Cela nous permet d’avoir accès à une autre salle et donc plein de nouvelles voies, mais aussi ne nous donner les clés pour aller grimper tout seul à l’extérieur, ce qui est plutôt cool. Après avoir tous les deux (brillamment) réussi le test, nous avons gagné nos petites étiquettes jaunes sur nos baudriers, nous permettant de grimper seuls. Il n’y a plus qu’à s’organiser un weekend escalade prochainement !

2017-06 - Well - Cours d'escalade (4)  20170527_145725 (2)

     Les grimpeurs amateurs

      Fin juin, nous avons fait un bref (très très bref) aller-retour en France, pour être présent au mariage de Charlotte & Clément. C’était le premier mariage de notre groupe d’amis du lycée, nous nous étions donc promis de venir participer à cette grande fête, et nous ne le regrettons pour rien au monde. Le mariage était sublime, et les mariés aussi (comme d’habitude ;)) !

 

2017-06 - Starks - Photo de groupe (10)

On vous aime !!!

      Les 32h de voyage qui nous sépare de la France n’est plus qu’une routine !  Départ de Wellington pour Auckland – dodo dans l’avion- arrêt Mcdo- vol pour Shanghai – matage de films dans l’avion – arrêt Starbucks – vol pour Paris – dodo dans l’avion… Easy ! Il n’y a que les chevilles d’Aurore qui ont du mal à se faire à un si long voyage et qui se transforment en une version toute potelée de mamie ! A notre arrivée à Paris, la chaleur nous tombe dessus avec 37°, BIM ! Cela fait un an et demi que l’on n’a pas dépassé les 25°C, nous n’avions donc pas du tout réalisé. Nous rejoignons de suite la famille de Maxime pour les retrouvailles, mais aussi l’anniversaire de sa sœur en retard et celui de sa mère en avance. Nous avons exactement 5 jours pour voir un maximum de monde et faire un maximum de choses, autant vous dire que c’était intense. Nous avons quand même réussi à dégager un créneau pour aller acheter du matériel d’escalade (bien moins cher qu’en NZ) et goûter des cafés parisiens. Hihi.

 

2017-06 - Anniversaire Aurore (5)

Anniversaire en famille

      Aurore a pu fêter son anniversaire avec sa famille (même si nous étions dans l’avion pour son réel anniversaire, qui s’est perdu dans le cosmos du décalage horaire), ce qui n’était pas arrivé depuis 3 ans et qui fait beaucoup de bien. Ce petit voyage nous a bien permis de recharger les batteries pour les quelques mois qui nous restent à passer à l’étranger.

 

201706251431137850598 (2)

Plein de POUTOUX !!

 

 

Les sweedys à Wellington 9