Archives de Catégorie: Les pays en bref

Citation

L’Australie en bref

Carte Australie

 

      Après une bonne dose de stress au début, et un peu de temps pour s’y habitué, nous avons finalement quittés l’Australie bien nostalgiques. Nous n’avons bien entendu quasiment que l’exemple de Newcastle où nous sommes restés 6 mois, mais l’ambiance détendue, entousiaste et l’esprit ouvert des australiens vont nous manquer. L’expérience de travailler à l’étranger (une première pour tous les deux) était vraiment enrichissante, surtout dans un domaine totalement inconnu auparavant. Certes, nous n’avons presque fait que ça pendant notre séjour mais le fait d’être dans la restauration nous permettait de rencontrer toute de sorte de gens et de discuter assez facilement avec tout le monde. Nous sommes quand même contents d’avoir pris un peu les routes pendant 10 jours : les paysages ne sont pas forcément ceux qu’on attendait et sont très diverses. Nous aurions aimé y passé plus de temps (comme l’impression de souvent dire ça ^^) pour rouler un peu plus, mais le but était cette fois-ci travailler : la prochaine fois ce sera peut-être de visiter !

       Ce Working Holiday Visa a vraiment été une bonne expérience au niveau développement personnel et nous le conseillons vivement. Pour information, il en existe également (pour les français de moins de 30 ans) en Nouvelle-Zélande, en Argentine, au Japon, à Singapour, en Corée du Sud, et nouvellement à Hong-Kong.

          Quand même un grand merci à nos Georgettes, qui nous ont mis l’idée en tête sans le vouloir et nous ont poussé et motivé à le faire : nous n’avons aucun regret !

Les petits chiffres  en vrac :

  • Il y a 23 130 900 d’australiens de soit 2,8/km² !! (contre 90/Km² en France) dont environ 20 000 français enregistrés.
  • La superficie est de 7.741.220 km² soit 14 fois la France !
  • L’Australie a été colonisée par les anglais à partir de 1787.
  • Les australiens sont à 25% catholiques, 20% anglicans et 20% protestants
  • Salaire moyen : 3200 € / mois
  • Nombre de jours passés en Australie : 193 jours
  • Notre budget estimé était de 50 €/jour pour deux, et nous avons vécu avec 30€/jour pour deux, en faisant très attention à nos dépenses et quasiment sans transport à payer. Nous avons ensuite dépensé 1600 € pour notre road trip de 10 jours (location voiture, essence, nourriture, 2 plongées chacun).

Ce qu’on a aimé :

  • Le fait que tout soit aménagé pour profiter au maximum de l’extérieur : les rues tellement propres que ça ne pose aucun problème de marcher pied-nu, les barbecues publics, les routes accessibles en vélo, skateboard…
  • Le système d’imposition avec prélèvement à la source
  • L’enthousiasme des australiens à proposer des choses et à y participer collectivement
  • Être barista et s’intéresser au monde du café
  • La radio Tripe J, entre Oui Fm et radio Nova, notre compagnon de road trip
  • La ville de Newcastle : très bon compromis pour vivre 6 mois en travaillant
  • S’essayer au surf (pour Maxime) et au skate (pour Aurore)
  • Faire le tour des vignobles de la Hunter Valley

Ce qu’on a moins aimé :

  • Notre collocation : un dialogue assez difficile avec nos colocataires dû à nos façons de vivre et de penser différentes
  • Le rythme de vie à l’anglaise, avec la plupart des boutiques qui ferment à 17h, et les restos à 22h.
  • La culture du corps et de la beauté qui va parfois bien trop loin, avec des accros des salles de fitness ou des filles sur poudrées aux jupes quasi-inexistantes
  • Le prix de l’alcool et du fromage
  • Le vin rouge pétillant. (Quelle idée !)
  • Se prendre une amende de 227$ pour 14 km/h de trop…

L’Australie en Bref

Citation

L’Indonésie en Bref

      On a vraiment passé 45 jours de rêves en Indonésie. Le pays passe presque en tête de classement 😀 Voir les différentes îles et leurs cultures est très intéressant mais Bali est pour sûr notre coup de cœur, l’île est vite parcourue mais tellement diversifiée (volcan, rizières, sable noir, sable blanc…). Même si elle est très touristique, avec concentration principale sur Kuta et Ubud, l’île offre partout des coins très tranquilles.

C’est aussi en Indonésie que l’on a découvert et adoré la plongée !! Et bien sûr, sans les indonésiens, le voyage n’aurait pas été le même.

 Carte Indonésie

                           Carte Nord Sumatra Carte Bali

                           Carte Java

Les petits chiffres :

  • 251 160 000 d’indonésiens de soit 130 /km² (contre 90/Km² en France)
  • Les indonésiens sont à 85% musulmans, 8,4% chrétiens, 6,6 autres (bouddhisme, indouisme et animisme).
  • Salaire moyen : 130 € / mois
  • Taux d’alphabétisation : 92,8 %
  • Population de moins de 15 ans : 27%
  • Esperance de vie : 70,6 ans
  • Nombre de jours à barouder en indonésie : 45 jours
  • Notre budget estimé était de 46 €/jour pour deux, et nous avons vécu avec
    • 30 €/ jour à Sumatra (hôtel, nourriture, transport dont un vol depuis la Malaisie et activités dont trek à Bukit Lawang).
    • 52€ / jour à Bali (hôtel, nourriture, transport et activités, en se faisant bien plaisir !). Rentre aussi dans ce budget à Bali, les 2èmes Visas à 25$ chacun, trois plongées chacun, les cours de Yoga d’Aurore et des cadeaux.
    • 40€/ jour à Java (hôtel, nourriture, transport et activités dont trek au Mont Bromo, visite du Borobudur et courses pour notre arrivée en Australie).
  • Notre temps dans les transports : 10h de minivan, 12h de bateau, 15h de train et  42h de bus !

Ce qu’on a aimé :

  • Merlyn Gh tenue par le adorables Katie et Evan , (ch 950000 ou 80000 Rp avec vue sur le lac et leur beau jardin) et le Today’s Cafe « always open if not close », parfait pour le petit dej et  pas  trop cher au Lac Toba (SUMATRA)
  • Faire le trek de 2 jours a Bukit Lawang pour voir les orang outans (SUMATRA)
  • Passer 1 Semaine chez Aldi et Ananda pour y retourner après 😀 (Adresse : Casadero Jln Uluwatu 2, Jimbaran. Site internet : casaderobali.com)
  • Passer notre Open Water avec Mila au 7seas à Gili Air (BALI – LOMBOK)
  • L’ambiance religieuse à Bali (BALI)
  • Bali, Simplement Bali … les rizières, les plages, les volcans … (BALI)
  • Passer du temps et rencontrer des gens à «  La Javanaise », Yogyakarta – 150000 Rp Chambre double avec Sdb et Petit dèj (JAVA)
  • Discuter et passer du temps avec les indonésiens, toujours très accueillants et souriants ( SUMATRA, BALI, JAVA )

Ce qu’on a moins aimé :

  • Etre constamment dans la fumée de cigarette, notamment dans le bus où ça devient vraiment insupportable. (SUMATRA)
  • Pulau Weh : Pas trop d’intérêt si vous n’aimez pas la plongée (SUMATRA )
  • La pollution et la circulation à Medan ( SUMATRA )

Nos recommandations :

  • Retirer de l’argent à Medan avant d’aller dans des villes plus petites où les ATM ne fonctionnent pas souvent et où beaucoup ne prennent pas la Visa
  • Si vous devez prendre un vol interne, mais qui fait escale à l’extérieur du pays (comme nous par exemple : Medan – Kuala Lumpur – Denpasar), votre visa sera arrêté peu importe la fin de validité (le visa est à entrée simple) et vous devrez en repayer un nouveau. Si vous deviez rester plus d’un mois en Indonésie, ça peut être une bonne alternative pour « prolonger » votre visa plutôt que d’attendre 3 jours pour faire une extension (pour laquelle vous payerez la même somme).
  • Apprendre quelques bases d’indonésien 😉 C’est très simple, ça fait plaisir aux locaux que vous fassiez l’effort et ça nous fait également plaisir de pouvoir le partager avec eux. C’est même nécessaire dans certains endroits où personne ne parle un mot d’anglais, ne serait-ce que pour payer votre repas.

 

L’indonésie en Bref

Citation

Journée banale d’un sweedy

       A la demande de notre cher ami Antonin, nous vous présentons aujourd’hui les « moments off » de nos journées 😉 Parce que c’est bien beau tout ça… on s’éclate…. on vous montre plein de photos de trucs géniaux… mais nos journées, c’est aussi ça :

On attend les transports.

On attend les transports.

On attend DANS les transports.

On attend DANS les transports.

Eh oui! Nous passons beaucoup de temps dans les transports… bus…bemo…tuk-tuk…de jour…de nuit. Parfois, on y fait des supers rencontres, on passe de très bons moments au son de la musique locale, et parfois on est juste énervés de pas pouvoir lire ni dormir parce que le chauffeur conduit n’importe comment, ou de s’être fait complètement avoir sur le prix et bouder ^^ Après ça, commence le grand défilé des guesthouses, nos gros sacs sur le dos, pour en trouver une bien et pas trop chère (bien sûr), ce qui n’est généralement pas trop compliqué : dans presque chaque ville, il y a une rue pour les backpakers !

On visite des chambres.

On visite des chambres.

        Après, effectivement nous ne visitons pas tous les jours pendant toute la journée, on a aussi nos jours « glandouille », comme les dimanches à la maison 😉 Et là, pas de soucis, on a de quoi s’occuper ! Depuis le début du voyage, chacun à ses tâches : Aurore gère les comptes la journée et Maxime s’occupe du tableau Excel, Aurore gère une partie du blog, et Maxime prend et trie les photos. Et ça fonctionne très bien comme ça ! Au début, on faisait tout ensemble… et ça pouvait devenir vite prise de tête : « Non mais supprime pas celle-là, elle est chouette! », « Elle sert à rien! On voit rien! Celle-là est mieux 🙂 », « J’suis pas d’accord »… Ni connaissant finalement rien à la photo, Aurore s’est désistée 🙂 Et pareil pour le reste.

 

On fait les comptes.

On fait les comptes. « Quoi ? Il manque 4€ !!! Bon on recommence tout » ^^

On s'occupe du blog.

On s’occupe du blog.

On met les photos sur l'ordi pour les trier et les sauvegarder (TROIS fois!)

On met les photos sur l’ordi pour les trier et les sauvegarder (TROIS fois!)

      Il y a aussi notre unique tâche ménagère ! La lessive ! Ce sont les côtés positifs de dormir à l’hôtel tous les soirs : pas de ménage, pas de vaisselle, seulement une petite lessive tous les 2/3 jours 🙂

 

On fait la lessive.

On fait la lessive.

      Pour le reste, notre grande occupation reste les jeux : cartes, dés… Nous sommes notamment devenus de grands experts en Yams, après avoir épuiser les possiblités de jeu de carte à deux ^^ Nous avons aussi craqué pour les films. Avant de partir, nous étions (enfin Maxime était lol) bien déterminés à n’emporter aucun film, ni série… Mais comme en voyage on ne sort pas tous les soirs et qu’on devient même de vrais papi/mamie, nous avons craqué pour le disque dur (à la base acheté pour avoir une 3ème sauvegarde de nos photos), qu’on l’on rempli de film à chacune de nos rencontres. S’ajoute à tout ça des activités parfois étranges… 🙂

 

On joue aux cartes

On joue aux cartes.

On rince nos masques, après avoir nagé avec les petits poissons ^^

On rince nos masques, après avoir nagé avec les petits poissons ^^

On vole du PQ ! Ba oui, c'est gratuit dans les hôtels, mouahaha !

On vole du PQ ! Ba oui, c’est gratuit dans les hôtels, mouahaha !

On tue (ou tout du moins, on essaye...) les moustiques, nos pires ennemis de dodo.

On tue (ou tout du moins, on essaye…) les moustiques, nos pires ennemis de dodo.

On se peigne la barbichette ! (Enfin seulement pour maxime)

On se peigne la barbichette ! (Enfin seulement pour maxime)

 

      Voila!  Antonin et Justine, on espère avoir un peu répondu à votre question 🙂 La dernière photo est celle du matin où on a vu votre mail, pendant qu’on prennait notre petit déjeuner 😉

 

Des POUTOUX !

Des POUTOUX !

 

 

Journée banale d’un sweedy

Citation

La Thaïlande en bref

     Quelques appréhensions en arrivant car c’est le premier pays réellement TRES touristique que l’on fait. Mais bizarrement ça n’a en rien perturbé notre mois en Thaïlande : nous étions même surpris d’aimer à ce point toutes les étapes que l’on a faites (avec juste un petit bémole pour Ko Phi Phi (mais on s’y attendait) et Ko Lipe (on ne s’y attendait pas)). Nous avons une petite préférence pour le Nord où nous retournerons sûrement, avec un gros coup de coeur pour Chiang Mai, mais nous avons aussi apprécier les belles plages du Sud. Nous avions prévu un budget plus élevé que les pays précédents mais la Thaïlande est enfait moins chère que ce que l’on pensait, surtout pour la nourriture (manger pour 1€ chacun est tout à fait possible). Les thaïlandais ont été très accueillants et souriants pendant tout notre séjour (un peu moins sur Ko Phi Phi et Ko Lipe, sûrement car très touristique mais sans être choquant non plus). Vous l’aurez compris, la Thaïlande nous aura énormément plu.

           Carte Thailande   Carte Thailande Zoom

 

Les petits chiffres :

  • 67 448 120 thaïs de soit 131/km² (contre 90/Km² en France)
  • 94% de bouddhistes, 5% de musulmans.
  • Salaire moyen : 176€ / mois
  • Taux de chômage : 0,7%
  • Taux d’alphabétisation des jeunes : 98%
  • Esperance de vie : 74,20 ans

 

  • Nombre de jours à barouder en Thaïlande : 26 jours
  • Notre budget estimé était de 46 €/jour pour deux, et nous avons vécu avec 41 € / jour (hôtel, nourriture, transport, un envoi de colis et activités (sauf plongée)).
  • Notre temps dans les transports : 12h de bus, 15h de train, 15h de moto et 10h de bateau !

Ce qu’on a aimé :

  • Faire le Songkran festival à Chiang Mai : un des meileurs moments du séjour.
  • La cuisine, avec en numéro un : le Tom Ka Gai pour Aurore et le Padthai pour Maxime.
  • Le Mae Hong Song Loop en moto.
  • La paisible Ko Lanta, et son « Dong Bar » : 200 Batts (4€) le bungalow juste à côté de la plage, les proprios sont vraiments très sympas et aiment faire la fête! De la bonne musique toute la journée.
  • Le 7evelen : LE moyen de manger pas cher en cas de besoin, avec son croque-monsieur à 0,56€ que l’on vous toast ou le café en poudre à 0,30€ à préparer soi-même (eau chaude à disposition). Il y en a vaiment partout dans toute la Thaïlande, parfois deux ou trois dans la même rue. Tout est possible au 7eleven, et sa douce petite sonnerie d’entrée et sa climatisation vont énormément nous manquer!
  • L’effervescence de Bangkok et son mélange « PatPong/Bouddha Couché ».
  • Payer 11€ pour une heure d’open bar au 83ème étage du plus haut building de Bangkok.

Ce qu’on a moins aimé :

  • Payer des taxes d’entrées dans chaque île pour « les préserver » et voir que les déchets ne sont pas ramassés…
  • Les taxes obligatoires des distributeurs (150-180B soit de 3,40 à 4€) : 18€ au total sur 26 jours, aie aie aie! Préférez la banque orange et bleu qui ne prend « que » 150B.

Nos recommandations :

  • Si vous voulez faire du shopping, Chiang Mai est l’endroit le moins cher. Nous avons grandement regretté de n’avoir quasiment rien acheté là-bas, en se disant « les prix seront les mêmes plus loin », ce n’est pas le cas.
  • Pour le meilleur timing, venez en Thaïlande pour le nouvel an (mi-avril) et poursuivez ensuite votre périple jusqu’à la fin du mois : fin de la haute saison. Certes il fait très chaud, mais il y a nettement moins de monde ce qui est fort appréciable (ce à quoi nous ne nous attendions pas du tout).

 

 

 

La Thaïlande en Bref

Citation

Le Laos en bref

      Après moultes recommandations des copains et des voyageurs rencontrés en route, nous avions une forte attente de ce pays. Et nous n’avons pas été déçus ! Le rythme de vie, la nature et les gens nous on séduit et si l’occasion se présente de retourner au Laos (seul ou entre amis ;)) ce sera avec plaisir, surtout pour retrouver les laotiens (et les hamacs aussi!).

Carte Laos

 

Les petits chiffres :

  • 6,7 millions de laos de soit 28,2 /km² (contre 90/Km² en France)
  • 60% de bouddhistes, 30% d’animistes.
  • Salaire moyen : 76 € / mois
  • Taux d’alphabétisation : 72%
  • Population de moins de 18 ans : 42%
  • Esperance de vie : 68 ans
  • Nombre de jours à barouder au Laos : 16 jours
  • Notre budget estimé était de 38 €/jour pour deux, et nous avons vécu avec 37,30/ jour (hôtel, nourriture, transport et activités (dont le trek dans le Nord et la moitié du trek avec les éléphants compris)).
  • Notre temps dans les transports : 29h de bus, 2h de tuk-tuk et 10h de moto !

Ce qu’on a aimé :

  • Le riz collant, et les découvertes culinaires en trek dans la forêt (pour Max)
  • La gentillesse des laotien
  • Passer une journée avec les éléphants
  • La « Boupha GuestHouse » de Luang Prabang, chez un couple de retraités laos adorables et leurs petits-enfants plein de vie.
  • L’ambiance du pays, le calme, la lenteur (en particulier pour Maxime qui, de base, adore prendre son temps 😀 )
  • Les chutes de Liphi à Don Khon, on se s’est pas lassé de les regarder!

Ce qu’on a moins aimé :

  • Les araignées pour Aurore (premier pays avec des belles grosses araignées)
  • et…. c’est tout!

Nos recommandations :

  • On a trouvé que deux semaines étaient très correctes pour faire ce qu’on voulait. On n’a pas eu l’impression d’avoir raté des choses, mise à part Vientiane, la capitale (aller dans une grande ville ne nous tentait pas trop…)
  • Le tour en moto de 3 jours dans le plateau des Bolovens est vraiment super, et vaut le détour.
  • SUUUUPER PAYS, un vrai coup de cœur, il égale le Népal.

 

 

 

 

Le Laos en bref

Citation

Le Cambodge en bref

Le Cambodge n’a pas été pour nous un pays coup de cœur. Bien sûr il y a les temples d’Angkor, particulièrement le Bayon et le Pré Rup qui nous ont charmés, ainsi que la belle région du Mondulkiri où l’on aurait aimé rester un peu plus, mais la petite étincelle n’a pas eu lieu comme pour les précédents pays. Beaucoup d’ingrédients sont pourtant là pour la provoquer, des beaux paysages, une population accueillante, du beau temps (peut-être un peu trop d’ailleurs)… mais nous n’avons pas eu THE rencontre ou THE expérience incroyable, qui jouent un grand rôle dans l’impression d’un pays.

Carte cambodge

Les petits chiffres :

  •  15 millions de cambodgiens de soit 84/km² (contre 90/Km² en France)
  • Religions principales : Bouddhisme, indouisme et animisme.
  • Salaire moyen : 53 € / mois
  • Taux d’alphabétisation : 74 %
  • Population de moins de 15 ans : 40 %
  • Esperance de vie : 63 ans
  • Nombre de jours à barouder au Cambodge : 15 jours
  • Notre budget estimé était de 38 €/jour pour deux, mais nous avons vécu avec 32,60€ / jour (hôtel, nourriture, transport et activités).
  • Notre temps dans les transports : 28h de bus, 4h de tuk-tuk, 6h de moto et 4h de vélo!

Ce qu’on a aimé :

  • L’ile de Kampoong Cham et sa guesthouse « Mekong Bamboo Hut » avec ses hamacs à 2$ et sa bonne cuisine.
  • Louer une moto à Sen Monorom et dormir à l’hôtel « Tree Lodge » : hutte pour 3$, famille cambodgienne très accueillante, bonne ambiance.
  • La joie de vivre et l’enthousiasme des enfants
  • Prendre le petit déjeuner avec le lever du soleil sur le Bayon à Angkor.
  • Se liguer avec les autres touristes dans un minivan pour faire régner le « one seat one person »

Ce qu’on a moins aimé :

  • Le « Lakeside Hotel » à Ban Lung : plus un squat bizarre de jeunes cambodgien qu’un hôtel…
  • La cuisine. Forcément, venant d’Inde et du Vietnam, on ne pouvait presque qu’être déçus.
  • Les bus de chinois

Nos recommandations :

  • Nous y étions en saison sèche, le paysage sera tout  à fait différent si vous y allez en saison humide : l’ambiance sera plus « jungle », ce que nous pensions trouver en y allant.
  • Nous avons regretté de ne pas avoir fait un trek dans l’est (Ban Lung ou Sen Monorom). Tous les gens qui l’ont fait en garde un bon souvenir, même si il ne faut pas s’attendre à parcourir la jungle à la machette pendant des heures, c’est en général très pépère.

Le Cambodge en bref

Citation

… en bref

Nous n’avions pas d’attente particulière en arrivant au Vietnam, mais il nous a bien surpris ! Au premier abord un peu froid (enfin c’est ce qu’on a trouvé), les vietnamiens nous ont vraiment très bien accueillis et n’ont pas hésité à partager avec nous, ce qu’on a adoré. La cuisine de rue était vraiment délicieuse et très conviviale (tous assis sur des minis chaises en plastique en milieu de la rue !), les paysages très beaux et variants du nord au sud (et le temps avec !)… Bref, l’ambiance générale du pays nous a charmés, et on s’y est senti très bien.

Peut-être que le fait d’y avoir voyagé à quatre y est pour quelque chose : on se prend moins la tête, on lit moins son lonely planet et on profite plus, mais qu’est-ce que c’était bien !

 Carte VIETNAM

Les petits chiffres :

  • 90,5 millions de Vietnamiens soit 270/km² (contre 90/Km² en France)
  • 37,4% de bouddhistes et 32% de protestants et 20% de catholiques
  • Salaire moyen : 2 240 000 dongs/mois soit  78  €/mois
  • Taux d’alphabétisation : 94 %
  • Espérance de vie : 75 ans pour les femmes et 69 ans pour les hommes
  • Nombre de jours à barouder au Vietnam : 18 Jours.
  • Notre budget estimé était de 38€/jour pour deux, mais nous avons vécu avec 36€/ jour (hôtel, nourriture, transport et activités).
  • Notre temps dans les transports : 52h de bus et 1H de bateau !

Ce qu’on a aimé :

  • La cuisine vietnamienne (en particulier celle de rue), avec un gros gros coup de cœur pour le Bun Thit Nuong !
  • Les parcs de Saigon, où tous les vietnamiens viennent faire leur sport, à n’importe quelle heure.
  • Le « Badfoot », même si on est loin d’atteindre le niveau des locaux, c’est très sympa.
  • L’hôtel Khanh Huyen de Cat Ba : des chambres nickels à 5$ en basse saison et un propriétaire au grand cœur,  qui organise des combats de coqs avec ses potes!
  • Hoi An : même si très touristique, un beau p’tit centre ville tout jaune et plein de lampions et de belles plages. L’ensemble à parcourir à vélo.

Ce qu’on a moins aimé :

  • Les conducteur et contrôleurs des bus : toujours très stressés et très stressants, pas toujours aimables… Et nous, pauvre petits touristes qui restons plantés parce qu’on ne comprend rien à ce qu’il se passe ou à ce qu’on doit faire !
  • Chercher des distributeurs qui ne vous prennent pas de taxe sur vos retraits (comme SeaBank par exemple, en général on les retient vite)
  • Le thé vietnamien

Nos recommandations :

  • Ne pas hésiter à aller manger dans la rue, ou dans les marchés. Pas toujours évident au début, on n’ose pas trop goûter parce qu’on ne sait pas toujours ce que c’est mais avec quelques gestes on arrive souvent à communiquer et c’est là qu’on a le mieux mangé.

 

Le Vietnam en bref