Citation

Les sweedys sur les plages du sud

 

2018-04 - Weligama - Pêche (26)

      La diversité de paysages du Sri Lanka nous emmène à présent sur ses magnifiques plages de sable doré.

      Nous posons d’abord nos sacs dans le village de Weligama, ancien village de pêcheurs devenu un spot de surf réputé. Au programme ? Ne rien faire ! On a beau être en vacances, nous mettons quasiment tous les jours un réveil et nos journées sont relativement bien chargées (non pas qu’on soit à plaindre bien-sûr ^^). Nous passons donc une journée entière sur la plage, à ne rien faire 🙂 Les vagues ici sont gigantesques, et l’eau est à température de rêve, parfait pour jouer dans les rouleaux et tenter le body-surf !

 

2018-04 - Weligama - Pêche (21)

Voila.

      Nous nous dégotons une super guesthouse à quelques mètres de la plage que nous recommandons fortement : Island Spirit. C’est le père qui gère les réservations mais ses enfants, et en particulier le petit dernier sont aux petits soins pour les clients et sont déjà prêts à prendre le relais. Une adorable petite famille avec laquelle on serait bien resté plus longtemps pour apprendre à la connaître.

 

2018-04 - Weligama - Plage de Weligama (1)

Chill out !

      Nous nous réveillons aux aurores le lendemain  pour tenter d’aller trouver des pêcheurs sur échasse. Il s’agit d’une tradition pratiquée sur la côte Sud du pays, principalement entre Galle et Weligama. Les pêcheurs se perchent plusieurs heures sur des poteaux en bois à quelques mètres du bord, en tendant une ligne avec un crocher. Nous avons malheureusement lu a plusieurs reprises que cette tradition se perd petit à petit depuis que les pêcheurs sont devenus, malgré eux, une attraction prisée des touristes. Ils demandent maintenant de payer pour prendre des photos et il existerait même de « faux » pêcheurs.

 

2018-04 - Weligama - Pêche (14)

Les perches de pêche.

      Nous décidons malgré tout d’essayer d’en voir et parcourons la côte avec notre tuk-tuk. Nous finissons par trouver des échasses, mais pas de pêcheurs dessus! Mauvais timing ou disparition des pêcheurs ? Nous ne le saurons pas ! Nous ne rentrons pas bredouille pour autant, de nombreux bateaux de pêche sont de sortie et d’autres chassent le poisson depuis les pontons avec du simple fil. Le lever de soleil sur la mer est sublime ! Plus loin, les marchés voient leurs premiers arrivages et on commence à négocier le prix de son poisson.

 

2018-04 - Weligama - Pêche (23)

Prises du jour.

      Puis direction Polhena, une toute petite plage prisée des locaux d’où on peut observer des tortues vertes en snokeling. Arrivés sur place tout le monde veut nous louer des palmes à tout prix ! D’autres nous proposent leur service de guide. Un guide pour du snorkeling depuis la plage ?! On devrait s’en sortir tout seul ^^. Nous nous mettons à l’eau une première, puis une seconde fois mais rien ! La visibilité est extrêmement réduite et le courant très fort. Nous finissons par croiser un couple de touriste qui sort de l’eau et nous indique un endroit où ils ont vu deux tortues : à l’extrémité droite de la plage lorsque vous êtes face a la mer. On aurait peut être été plus vite avec un guide finalement !

 

2018-04 - Weligama - Plage au tortues (6)

Crème solaire à gogo !!

      Nous retournons donc dans l’eau une dernière fois. Et là, on la voit ! On pourrait presque la confondre avec un rocher tellement la visibilité est faible mais c’est bien une énorme tortue verte, à quelques dizaines de centimètre de nous ! Nous la suivons pendant presque dix minutes, ce qui n’a pas l’air de la déranger. Elle mange, remonte respirer en nous montrant sa petite tête à la surface et se rapproche même à quelques centimètre du masque de Maxime.  C’est complètement magique !

 

2018-04 - Weligama - Plage au tortues (1)

 

      Le temps d’une douche, de quelques échanges de cricket dans la rue avec les enfants et d’un au revoir à notre petite famille, nous voilà déjà repartit !

 

2018-04 - Weligama - Cricket (3)

Maxime n’a pas encore bien compris les règles.

      Sur la route, la corruption frappe une deuxième fois en force… Certes nous avons dépassé sur une ligne continue (ok ! mais qui suit le code de la route ici ?), mais l’amende pour ce genre d’infraction est normalement de 500 Rp. On nous en demande 2000… ! Et comme la première fois, nous ne recevons aucun papier et les 2000 Rp vont directement dans la poche de l’officier. Nous ne pouvons malheureusement rien faire. Nous serons arrêter une troisième fois sur le chemin de Negombo, cette fois sans raison valable car nous avons doublé sur une zone pointillée mais face à un agent « non corrompu », qui nous donne l’amende papier. Il faut alors aller la payer a la poste puis aller récupérer son permis au commissariat. Nous finissons par comprendre que le simple fait d’être dans un tuk-tuk est pénalisant car la limite de vitesse est à 40 km/h, ce qui implique que l’on n’est pas sensé doubler qui que ce soit. Si en plus nous sommes touristes c’est encore pire !

 

2018-04 - Weligama - Pêche (24)

Tornado interdit de circulation.

      La dernière étape de notre voyage sri-lankais (et voyage tout court d’ailleurs) est la ville de Galle, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit d’une ancienne ville coloniale fortifiée, dont le charme nous rappelle quelque peu les villes cubaines.

 

2018-04 - Galle - Ville (26)

Les rues de Galle.

      La presqu’île est d’abord occupée par les portugais au 16ème siècle, qui en font le principal port du pays. Elle atteint le sommet de son développement avec l’arrivée des hollandais 17ème siècle qui batissent l’énorme fort qu’on observe aujourd’hui : c’était alors un des nœuds d’échange les plus importants entre l’Asie et l’Europe. Les anglais, eux, développèrent le port de Colombo, au détriment de Galle durant leur domination.

 

2018-04 - Weligama - Pêche (26)

Quelques gallois … 

      La balade autour du fort est bien agréable et paisible. C’est également un beau spot pour observer le coucher du soleil (après une bière et des chips) avec les autres amoureux. Le contraste est tout de même impressionnant lorsque l’on passe les premiers murs pour se retrouver du côté nouvelle ville, où l’on retrouve la circulation et le bruit : le doux bordel comme on l’aime !

 

2018-04 - Galle - Ville (6)

Et on a chaud !

       Nous y avons passé notre dernière soirée de voyage, non pas sans émotion et avec une petite larme versée pour Aurore (le petit cancer sensible) : nous tournons la page de quatre années extraordinaires et inoubliables de vadrouille autour du monde pour en ouvrir une nouvelle, pleine de nouveaux projets et en France !

 

2018-04 - Galle - Ville (12)

Des poutoux !!!!!!

Les sweedys sur les plages du sud

Laisser un commentaire, ca nous fera plaisir :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s