Citation

L’indonésie en Bref (2)

Carte Indonésie

      C’était l’un de nos pays préférés d’Asie du Sud-Est, et nous n’avons pas été déçu d’y revenir ! Mis à part Bali que nous avions déjà fait la dernière fois, et qui nous enchante toujours autant, nous avons cette fois plus exploré l’Est et le Nord du pays. Si deux semaines nous ont suffis à Flores, nous avons été un peu frustré du peu de temps qu’il nous restait pour Sulawesi, qui mérite d’y passer au moins un bon mois. Si nous avons trouvé un peu moins d’attrait à Lombok, on s’enrichit néanmoins toujours de la multiculturalité de ce pays. Nous avons encore une fois été touché par l’accueil et la gentillesse des indonésiens et par la beauté des paysages que nous avons rencontré. Le fait d’être là en pleine saison des pluies nous a parfois joué des tours et ralenti mais cela reste complètement faisable ! Après 3 mois passé en Indonésie au total, on ne s’en lasse pas et il nous tard déjà d’y retourner 🙂

 

Carte FloresCarte Bali LombokCarte Sulawesi

 

 

Les petits chiffres :

  •  266 112 000 indonésiens, soit 140/km² (contre 99/km² en France)
  • Les indonésiens sont à 87% musulmans, 9,9% chrétiens, 1,70% hindous et 0,72% bouddhistes
  • Salaire moyen : 297€/mois
  • Taux d’alphabétisation : 95,4 %
  • Esperance de vie : 70,6 ans
  • Indice de Développement Humain : 0,691 (soit 120ème sur 196) – 0,897 soit 23ème pour la France
  • Nombre de jours à barouder en Indonésie : 45 jours

Le budget : 

  • Taux de change utilisé : 1€ = 16 800 Rp
  • Notre budget estimé était de 45 €/jour pour deux, et nous avons bien vécu avec 45 €/jour, comprenant les hébergements (le plus souvent en « homestay »), la nourriture (le plus souvent dans les warungs ou les marchés), les transports, ainsi que les activités (cours de café à Ubud, cours de Yoga, trek à Rantepao, plongée à Bunaken…). Ce prix n’inclue pas notre Advance Open Water passé à Labuan Bajo que nous nous sommes offerts hors budget 🙂

Ce qu’on a aimé : 

  • Passer nos journée dans les merveilleux fonds marins de Bunaken (Sulawesi).
  • Se perdre en scooter dans les villages de Flores, et toujours être accueillis avec le sourire.
  • La dimension spirituelle du pays Toraja, avec toutes les traditions qu’il y a autour de la vie et de la mort (Sulawesi).
  • Manger des magnums à 1€ le soir pour le dessert.
  • L’ambiance colonie de vacances et les rencontres sur les magnifiques îles Togian (Sulawesi).
  • Que Bali reste Bali, comme on l’aime et avec toute sa magie, malgré sa grande popularité.
  • Les pancakes à la banane dans les hôtels au p’tit déjeuner.

Ce qu’on a moins aimé : 

  • La ville de Senggigi, et son atmosphère d’ancienne ville balnéaire fantôme.
  • Avoir tout le temps la sensation de manquer de temps à Sulawesi.
  • Le manque d’authenticité lors de l’observation des dragons de Komodo, qui sont nourris et affalés sous la cuisine à Rinca.
  • Le long trajet pour rejoindre Bunaken depuis les îles Togian et son combo « dame qui ronfle dans le ferry pendant 10h et genoux recroquevillés dans la voiture pendant 9h »
  • Avoir eu la sensation de ne pas être autant les bienvenus à Lombok que dans les autres iles.

Nos recommandations : 

  • A Bajawa (Flores): Le Madja Edelweis Homestay , 150 000 Rp (négocié) pour chambre double sans eau chaude mais wifi, petit dejeuner et thé/café à volonté – 200 000 Rp (négocié) pour celle avec eau chaude. La location de scooter est à 70 000 Rp la journée si vous dormez sur place.
  • A Munduk (Bali): Le Adithya Homestay à 200 000 Rp négocié pour une des chambre du bas avec grande baie vitrée donnant sur les rizières. D’autres chambres, plus chères, ont une petite terrasse et un beau lit à baldaquin. C’est très propre, le service est excellent et il y a de l’eau chaude ! Le petit déjeuner est au choix et délicieux, avec les meilleurs pancakes à la noix de coco râpée au monde !
  • A Tetebatu (Lombok): Le Green Haven, à 190 000 Rp/nuit pour une cabane en bambou avec salle de bain en pierre et petit déjeuner compris. Chez une famille très accueillante, qui peut organiser différentes excursions dans les environs.
  • Pour un trek à Rantepao, nous vous recommandons fortement Ryan Rantelili à l’agence Celebes Tourist Service. Vous pouvez aussi le contacter par email : ranteliliryan@gmail.com

Mais aussi…

  • Regarder les 4 derniers chiffres sur les plaques des scooters, qui représentent la date de fin de l’assurance. A défaut de ne pas toujours avoir de papier, on peut au moins vérifier que le véhicule est bien assuré.
  • Noter qu’en saison des pluies, il fait généralement beau le matin et qu’il pleut toute l’après-midi : il faut donc suivre ce rythme pour organiser vos journées.
  • Toujours en saison des pluies, le poncho est votre meilleur ami ! Ayez-le toujours avec vous 😉
  • Avant de partir à Bali, regarder les dates de fêtes, notamment le Nyepi, où il est interdit de sortir dans la rue une journée entière pour faire partir les mauvais esprits.
  • Il n’y a pas de distributeurs dans les îles Togian ou l’île de Bunaken : prévoir assez de liquide.
  • Il est aujourd’hui très facile de remplir ses bouteilles d’eau dans les hôtels ou restaurants plutôt que d’en racheter tous les jours. Un petit geste simple quand on sait que l’Indonésie est le 2ème pays le plus pollueur d’océans… Nous avons également acheté une paille filtre en NZ quand l’eau n’est pas potable, très pratique.

 

L’indonésie en Bref (2)

Laisser un commentaire, ca nous fera plaisir :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s