Citation

Les sweedys dans le Northland

 

2018 - 01 - Northland - Opito Bay (3)

 

     Le festival de Raglan terminé, nous mettons le cap rapidement pour monter au dessus d’Auckland et explorer la région du Northland. Nous ne nous y arrêtons pas, la ville étant beaucoup trop grande (avec presque 1/3 de la population kiwie). Et puis nous venons de vivre deux ans à Wellington , ce n’est pas donc pas vraiment les villes que nous voulons explorer dans le reste du pays.

 

2018 - 01 - Northland - Dune de Sable (1)

Les dunes du Northland

     Nous partons d’abord vers la Waipoua Forest, à la découverte des Kauris. Ces conifères gigantesques, endémiques du  Nord de la NZ, peuvent atteindre jusqu’à 50m de haut et plus de 3m de large. Ils occupaient autrefois de larges forêts sur des milliers de km2 dans le Northland, dont il ne reste à l’heure actuelle que 4% après la surexploitation forestière des colons occidentaux. Les plus vieux Kauris se sont vus donnés des noms par les tribus Maories et sont les acteurs de nombreuses croyances et légendes.

2018 - 01 - Northland - Waipoua Forest (27)    2018 - 01 - Northland - Waipoua Forest (16)

     C’est ainsi que nous sommes allés voir, sous la pluie malheureusement, « Te Matua Ngahere » ou « Père de la fôret » qui est le plus gros Kauri (avec le plus gros tronc) et « Tahe Mahuta » ou « Seigneur de la fôret » , qui est lui un dès plus ancien, environ 2000 ans. Une ballade un peu plus longue (1h environ) nous emmène jusqu’à « Yakas », un Kauri que l’on peut cette fois toucher et enlacer. L’arbre est tellement majestueux, il est en est même impressionnant d’y déposer sa main. Depuis quelques années, certains germes, portés par la terre sous les chaussures des voyageurs, déciment et rendent malades de nombreux arbres. Comme les kiwis sont très forts en sécurité et organisation, des stations de nettoyage de chaussures avec brosse, jet d’eau et autres sont postées à chaque entrées et sorties de treks !

 

2018 - 01 - Northland - Waipoua Forest (20)

Good vibes.

     Notre idée de base était de traverser tout le Northland pour atteindre Cape Reinga, le bout du bout de la NZ, apparemment magnifique, et de redescendre. Mais le premier plein d’essence nous a laissé quelques doutes… Roberston, notre papi de van consomme énormément et nous oblige à faire le plein (80$) tous les 450kms environs. En suivant ce rythme, nous ne pouvons pas tenir le budget journalier prévu, et comme celui-ci n’est pas étirable, il nous faut faire des concessions et faire l’impasse sur certains endroits qui demandent trop de kilomètres supplémentaires. Même si on avait un peu les boules au début (il faut bien le dire), cela nous permet de voyager à un rythme moins soutenu et de profiter plus de certaines endroits : il faut donc voir le bon !

 

2018 - 01 - Northland - Rambows fall (1)

Rainbows falls à Keri Keri

     Du coup on ne va pas plus haut dans le Northland, mais plutôt sur la côte Est, près de Keri Keri. Nous y faisons un premier stop à Opito Bay. Depuis le parking, une courte marche de 15 min permet de se retrouver sur une petite plage de cailloux, où nous étions seuls au monde pour pique niquer, se baigner et profiter du soleil. Une autre ballade de 15 min nous amène à un viewpoint magnifique sur toute la baie.

 

2018 - 01 - Northland - Opito Bay (1)

Finalement, l’eau est froide seulement à Wellington ^^

     Nous passons la nuit à Ahora Island, avec l’espoir de voir un kiwi ! En effet, cette petite presque île est une réserve écologique dans laquelle vivent deux kiwis, Hariette et Haiden, qu’il est possible d’essayer de voir la nuit tombée. « Kiwi » est le petit nom que l’ont donne aux néo-zélandais (mais ça vous le savez déjà), car c’est ainsi que les australiens les surnommaient lors de la première guerre mondiale ; mais cet étrange petit oiseau est aussi devenu un emblème du pays.

 

2018 - 01 - Northland - En Voiture (6)

Un vrai kiwi en liberté 

     A cause de la déforestation (encore …) et de l’arrivée de prédateurs comme le rat, le chien ou le chat, le kiwi, qui est gros comme une poule et ne sait pas voler est actuellement en voie d’extinction. Environ 68 000 seraient recensés sur le territoire et 2% de la population disparaît chaque année… Soit 20 kiwis par semaine 😦 Cela reste donc quelque chose de vraiment rare et spécial de voir un kiwi en milieu naturel et la prévention pour les protéger est présente partout.

 

2018 - 01 - Northland - Aroha Island (3)

Commando Kiwi 

 

     Arrivés dans la réserve, une personne nous explique comment multiplier nos chances de les trouver, en reconnaissant leur cris et les bruits qu’ils font en mangeant dans les feuilles sur le sol. On nous donne également de quoi transformer nos lumières de portable en lampe rouge, pour ne pas faire mal à leur petits yeux. Lorsqu’il fait suffisamment noir, la « chasse au trésor » commence sur la presqu’île. Il ne faut que 30 minutes pour en faire le tour, à petits pas et en faisant le moins de bruits possible.

 

2018 - 01 - Northland - Aroha Island (20)

A ne pas écraser aussi ^^

   Après presque 2H de recherche, nous avons seulement pu entendre la femelle chercher sa nourriture à côté de nous mais impossible de la voir ! On espère donc en voir plus tard pendant notre roadtrip mais rien n’est sûr 😉

 

20180125_165856

Des poutoux

 

Les sweedys dans le Northland

"

Laisser un commentaire, ca nous fera plaisir :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s