Citation

L’arrivée des sweedys à Cuba

Cuba - La Havane - La Forteresse San Carlos (7)

     Notre arrivée à Cuba a été retardée d’une journée, pour cause de surbooking d’un de nos vols et une proposition intéressante. Le personnel de la compagnie cherchait deux personnes « non pressées » qui pourraient partir avec le vol du lendemain, contre une nuit au Sheraton près de l’aéroport, les trois repas et le transport inclus, et un « voucher » de 150 USD chacun. Il se trouve que ce « bon » ne sert à rien puisqu’on ne peut pas l’échanger contre du cash et seulement acheter des billets d’avion avec cette compagnie (Avianca, compagnie Columbienne), mais nous n’avons pas beaucoup hésité pour dire Ok ! Voila comment on s’est retrouvé dans une super chambre à Bogota, à nous faire servir comme des rois dans les restaurants, et à se péter le bidou comme il se doit (ba oui c’est gratuit lol). La note s’élevait quand même à 331 USD à notre départ, on est contents de pas avoir eu à les payer !

La classe !!

La classe !!

     A l’arrivée, la Havane est vraiment comme on l’avait imaginé (ou comme on s’en souvenait, pour Maxime qui est déjà venu il y a une dizaine d’années avec sa famille). Le mélange caraïbes, piraterie, anciens bâtiments coloniaux hauts en couleur, la musique qui sort des fenêtres, des odeurs de cigares par-ci par-là, la petite dame qui descend sa clé accrochée à une ficelle du haut de son balcon pour que sa copine puisse ouvrir la porte, le bruit d’une calèche qui passe ou encore le klaxon d’une vieille Cadillac des années 50 … La magie opère sans grande difficulté!

               Cuba - La Havane - Balade el Prado (19)               Cuba - La Havane - Balade el Prado (16)

     Nous avons dormi dans le beau quartier de la Havana Vieja, dans  deux « casa particular » différentes. C’est ici l’hébergement le moins cher (quoique quand même pas donné :s 20-35 USD) : vous êtes chez des cubains qui louent certaines de leurs chambres, avec souvent possibilité de prendre le petit déjeuner ou autre repas en payant un supplément. On ne peut donc pas être plus près des locaux, et en plus on a le droit à du grand confort puisque le gouvernement surveille de près l’état des maisons.

L'agitation d'Havana vieja.

L’agitation d’Havana vieja.

     Après 5 mois en Amérique du Sud, nous pouvons dire que nous nous débrouillons plutôt bien niveau espagnol, mais qui dit nouveau pays, dit nouvel accent! Et celui des caraïbes    n’est pas des plus simples parce qu’ils avalent beaucoup de sons et n’en prononcent pas certains (les « s » par exemple) : le « despues » se transforme alors en « dèpouè ». Imaginez l’accent créole sur de l’espagnol 🙂 Mais on s’y fait petit à petit, et les cubains ne sont tellement pas habitués à voir des touristes parler espagnol qu’on nous demandent souvent si on est espagnols, quel compliment ! Oui oui, on se la pète un peu 😉

Y a pleins des canons de Pirates !!!!!!

Y a pleins des canons de Pirates !!!!!!

     Même si on est vite tombés sous le charme de la capitale, tout n’est pas rose coté « pratique » puisqu’on s’est très rapidement rendu compte que Cuba n’est PAS une destination à backpakers :s Pour faire simple, le pays dispose depuis quelques années d’une double monnaie : le CUC, qui a la valeur du dollar et est utilisé pour payer des trucs chers (donc pour les cubains riches et le touristes) et la Moneda Nationale, qui vaut 24x moins (1 CUC = 24 MN) et est utilisée par tous les cubains.

Plaza Vieja

Plaza Vieja

Le problème étant qu’en tant que touriste, on vous fera toujours (ou presque) payer en CUC, donc plus cher… Par exemple, une course en taxi de 5 MN pour un cubain, on vous la fera payer 5 CUC ! Résultats : un écart énorme entre la population locale et les touristes, qui ne se côtoient finalement pas. Les écarts de prix entre endroits ou personnes est donc un problème pour nous, petits routards, pour vivre à la fois pour pas cher mais aussi avec les cubains puisque c’est quand même ce qu’on recherche dans tous les pays. Nous avons néanmoins trouvé une solution pour manger pas cher en échangeant quelques CUC en MN et en allant dans les petites cafétérias à emporter de rue le midi, où les prix sont clairement affichés (impossible de retirer pour nous de la MN). Il y a donc deux circuits, le Touriste et le Cubain, et le touriste n’est pas forcement le bienvenue dans celui des cubains …

               Cuba - La Havane - Balade el Prado (23)               Cuba - La Havane - Balade el Prado (22)

     Nous avons passé 3 jours à la Havane, le temps de bien se balader et s’imprégner de l’atmosphère, que ce soit les rues touristiques de la Havana Vieja ou encore celles plus éloignées et malheureusement bien plus pauvres le long du fameux Malecon. Chaque promenade permet de déboucher sur de belles petites places, des architectures complètement différentes mais qui s’associent tellement bien, ou encore des curiosités, comme une réunion de vente de maison sur carton en pleine rue ! Parfois nous perdions un peu (beaucoup) de temps… pour acheter de l’eau à un prix décent (et s’il n’y a pas de pénurie du dimanche :s) ou encore pour trouver un endroit avec internet (rarissime à Cuba). Coté visites, petite déception au musée de la Révolution, assez mal fait, sauf peut-être pour ceux qui sont hyper caler question histoire cubaine, mais enchantement devant les oeuvres cubains du musée de Bellas Artes.

Cuba - La Havane - Musée d'art moderne

     Le dernier jour, nous avons pris le ferry pour aller de l’autre côté de la baie, à Casa Blanca, visiter la forteresse de San Carlos de la Cabaña. Elle empêchait les pirates et les envahisseurs étrangers d’accéder à la ville aux environs du XVIIIème siècle et devint le quartier général du Che après la révolution. Maxime était EN JOIE devant tous les canons, à s’imaginer être un méchant pirate ! (et Aurore désespérée… lol) Depuis le fort, nous avions une belle vue sur la Havane, mais pas le temps de prendre trop de photo, un orage arrive ! Nous sommes restés 40 min sous un petit abri, à attendre que la pluie et les éclairs passent… Depuis notre arrivée, nous avons le droit au même temps tous le jours : le matin, un ciel superbe avec une chaleur écrasante et l’après-midi, un orage avec grosse pluie torrentielle ! C’est ça d’aller à Cuba en juin, saison des ouragans 🙂

Des poutoux !!

Des poutoux !!

L’arrivée des sweedys à Cuba

Laisser un commentaire, ca nous fera plaisir :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s