Citation

Les sweedys au lac Titicaca

Vue depuis le Cerro Calvario

Vue depuis le Cerro Calvario

       Après deux jours bref à La Paz (que nous raconterons dans un prochain article dédié à toutes nos escales dans la capitale), nous partons pour le fameux lac Titicaca, le plus grand lac d’altitude du monde !

      Le moins cher pour y aller consiste à prendre un micro au cimetière de La Paz (20B/pers) qui part lorsqu’il est plein (ce qui arrive relativement vite). Notre point de chute est tout d’abord Copacabana, à 3800m, qui a donné son nom à la plage brésilienne de Rio. La petite ville, située juste au bord du lac est assez agréable et offre plusieurs petites ballades. Seul hic, UNE rue complètement touristique, avec toutes les boutiques de souvenirs, les auberges et les restaurants, où des rabatteurs chiliens ou argentins vous interpellent toutes les 30 secondes pour vous faire entrer. Bien sûr, notre auberge était dans cette rue, et nous y avions donc le droit plusieurs fois par jour… ce qui à la longue était complètement lourd, mais l’avantage est que dès qu’on sort de cette rue en question, il n’y a plus grand monde 🙂

Cathédrale de Copacabana.

Cathédrale de Copacabana.

      Nous ne perdons pas nos habitudes et allons manger au comedor du marché, le matin pour des petits beignets frits au miel avec un thé et le midi pour une bonne souplette dont on arrive rarement à se passer maintenant (quel principe génial en même temps) et un Saisé (plat à base de viande hachée épicée).

Les Pops Corns boliviens et autres graines soufflées !

Les Pops Corns boliviens et autres graines soufflées !

      Durant nos trois jours sur place, nous avons fait deux miradors : L’Horca del Inca, un observatoire préinca au milieu des rochers, qui offre une belle vue de la ville, avec sa magnifique cathédrale puis le Cerro Calvario, à l’Est de la ville, avec une vue incroyable sur le lac et l’Isla del Sol, et le Pérou au loin. Mais les efforts pour arriver jusqu’à ces deux sommets (pourtant pas si hauts) paraissent incommensurables à cette altitude !! On aurait pu penser qu’après plus d’un mois dans le pays, on serait acclimatés, mais NON ! Une petite montée de 2 min un peu trop rapide nous fait faire une pause de la même durée en crachant nos poumons… Ridicules les sweedys !

Depuis l'Horca del inca

Depuis l’Horca del inca

      Nous partons ensuite pour l’Isla del Sol, en plein milieu du lac. Les bateaux partent du port à 8h30 et 13h30 tous les jours (20B/pers), pour 1h30 de traversée.

      L’isla del Sol est la plus grande île du lac (10km de long) et est, pour la plupart des communautés Aymará et Queshua boliviennes et péruviennes, le lieu où apparurent les premiers Incas, à la demande du Soleil.

Bienvenue à l'isla del Sol !

Bienvenue à l’isla del Sol !

      Nous amarrons au Sud de l’île, dans le village de Yumani, non pas par préférence mais parce que le trajet était moins cher vers le sud que le nord LoL Finalement, nous en sommes très contents, l’endroit est paisible au possible ! Pour y parvenir, il faut quand même monter « l’escalier de l’Inca » avec 200m de dénivelé…encore une épreuve pour nos petits poumons !

Ptit dej, à la bien cousin !

Ptit dej, à la bien cousin !

      Nous nous dégotons une Bonne auberge (Illampu, 30B/pers), chez une petite dame toute kiki. Elle nous laisse utiliser sa cuisine pour faire de l’eau chaude le matin, ce qui nous permet de faire nous-même notre petit déj’ (car ici les prix sont plus élevés qu’ailleurs, et il n’y a pas de comedor :s). Nous sommes presque tous seuls dans l’auberge et profitons à fond des matinées ensoleillés dans le petit jardin, face au lac et à la chaine de montagne Cordillera Real… Du pur bonheur ! On a eu du mal à s’en séparé et sommes restés au total 5 jours à l’Isla del Sol. Nos visages s’en souviendront, on a eu beau mettre de la crème sur nos bouts de nez, celle-ci n’a pas eu grand effet et nous avons de belles marques de bronzage type « skieur » et des nez qui pèlent…

Protection oblige !!

Protection oblige !!

      En plus du paysage remarquable, ce qu’on aime le plus :  c’est le silence. Ici il n’y a aucun véhicule motorisé qui circule, seulement des ânes qui aident les habitants dans leur travail quotidien, qu’on entend braire de temps en temps. Les habitants sont en général très accueillants et nous avons un petit faible pour la mamie qui vend ses jus d’orange pressés juste en bas de chez nous 🙂

La belle vie !!

La belle vie !!

      Une belle ballade de 6h au total permet de rejoindre le nord de l’île par les hauteurs puis de revenir sur le Sud par les villages (moyennant 15B/pers). Vous l’aurez deviné, les paysages sont superbes tout le long de la journée et nous découvrons même une petite plage à l’eau transparente (mais froide ^^) vers Cha’llapampa (village le plus au nord) pour faire notre sieste post-prandiale.

Plage de Challa-Pampa

Plage de Cha’llapampa

      Comme il faut payer pour emprunter la plupart des chemins de l’ile (et ce tous les jours, même si vous avez payé la veille), nous avons fait des tentatives de ballades « alternatives », comme par exemple monter en haut d’un des Cerro entourant Yumani par les champs, pour avoir une vue sur tout le village. Nous y avons rencontré Pain d’épice, un petit âne en demande de câlin qui nous a suivi de près, l’occasion d’une petite séance photo !

Le petit âne Pain d'épice.

Le petit âne Pain d’épice.

      A 30 minutes de bateau de l’Isla del Sol, se trouve l’Isla de la Luna, plus petite, mais représentant également un lieu sacré pour les Incas. Nous y sommes allés le temps d’une demi-journée. C’était un dimanche et l’équipe de foot de l’Isla del Sol avait un tournoi contre d’autres villages des environs sur l’Isla de la Luna. Nous avons donc pris le bateau avec toute l’équipe ! Arrivés sur place nous avons voulu faire une ballade pour aller voir des ruines Inca. Seulement, nous ne savons pas ce qu’il s’est passé ce jour là, mais arrivés en haut nous avons tous les deux été pris d’un p’tit malaise genre hypoglycémie et sommes finalement redescendus pour acheter de quoi nous remettre sur pied. Seul Maxime a eu le courage de descendre de l’autre côté pour prendre quelques photos du Templo de las Virgenes, où vivaient des jeunes filles pour servir le dieu Soleil.

Isla de la luna

Isla de la luna

      Nous avons finalement passés le reste de notre temps sur place à regarder le tournoi de foot, avec un bon bout de poulet et une salade de fruit, comme presque tout le reste du village (il n’y a que 25 familles qui vivent sur l’île). Le niveau n’était pas vraiment élevé, mais ça n’a pas empêché Maxime de refuser les invitations à jouer. Courir derrière un ballon à 3800m, c’est quand même une performance ^^.

Muchos Poutoux !!

Muchos Poutoux !!

Les sweedys au lac Titicaca

"

  1. Ca donne de + en + envie d’y aller faire un tour votre histoire ! C’est vraiment magnifique ce que vous nous montrez depuis quelques semaines. Miam ! Va falloir planifier ça rapido ! Cheers les petits. PierreL

Laisser un commentaire, ca nous fera plaisir :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s