Citation

Les sweedys au Mont Bromo

 

      Pour commencer, nos petits problèmes de santé vont beaucoup mieux : Maxime n’a plus de problème de sinus, et les coraux des mains d’Aurore la grattent de moins en moins ! C’est donc en pleine forme que vous débutons notre dernier étape : Java. Elle est l’île la plus peuplée du monde, avec plus de 50% de la population indonésienne et détient la capitale. A notre arrivée, nous sommes vite touchés par la pauvreté, que l’on trouve beaucoup plus marquée qu’à Sumatra par exemple. Nos 6H de bus pour aller du ferry jusqu’à Probolingo se ponctuent de mendiants, infirmes, musiciens venant réclamer une pièce…

      Arrivés à Probolingo, ville de départ pour aller voir le fameux Mont Bromo, nous cherchons tout de suite à reprendre un transport pour Cemoro Lawang, la ville la plus près du volcan, afin d’y dormir et faire l’ascension tôt le matin, comme décrit dans la plupart des guides. Sauf qu’à 18h, il n’y a plus de transport public pour s’y rendre, seulement un minibus qui ne partira qu’à condition d’être rempli de ses 15 places… Nous étions deux…

Indo - Java - Levée du soleil (1)

     Après 15min d’attente, sauvés ! Un couple de danois, dans le même cas, se joint à nous, et nous informe qu’un autre minibus (d’une agence de voyage cette fois donc privé), doit partir d’ici une dizaine de minutes. Nous filons donc voir s’ils restent des places ! Là-bas, nous rencontrons un autre couple, argentin cette fois, toujours dans la même galère que nous ^^ Malheureusement, il ne reste que deux places dans le minibus, et personne n’a envie de se battre pour les avoir et abandonner les quatre autres derrière, surtout qu’entre temps, nous apprenons par un sympathique canadien que toutes les guesthouses pas chères de Cemoro Lawang sont pleines (il les avait toutes appelés afin d’en réserver une). Nous décidons donc de rester tous ensembles et de passer la nuit à Probolingo, où les prix sont nettement moins chers, et de partager un taxi ou autre pour le Mont Bromo dans la nuit. Nous trouvons une chambre à 75 000 Rp (moins de 5€, notre chambre la moins chères de toute l’indonésie !) en face de la station de bus. Sur place, le type de l’hôtel nous propose un minibus pour le volcan le lendemain, il a déjà deux personnes prévues, et nous fait l’aller-retour à 75 000 Rp, ce qui est tout à fait raisonnable. Tous les problèmes sont résolus ! Plus qu’une petite bière pour fêter ça avec notre petite troupe et au dodo !

      Le réveil sonne à 2H…. la tête dans le pâté, on enfile pantalon, polaire et bonnet puisqu’il fait entre 5° et 10° en haut. Certes les bonnets ne sont pas du tout indispensable mais on était trop content d’avoir une occasion de les porter 😀 Après 3 mois de chaleur non-stop, un peu de frais, ça fait du bien !

Levé de Soleil au Bromo

       Nous arrivons à Cemoro Lawang après une heure de route (enfin, de dodo surtout, avec le siège de Maxime qui grinçait à chaque caillou…) et nous dirigeons vers le View Point en premier (accessible en 1h de marche), pour voir le lever du soleil sur le Mont Bromo. Si vous prenez un tour avec une agence, ils vous diront que vous devez payer plus de 200 000 Rp (12,50€) de taxes d’entrée au site. Nous y sommes allés par nous-mêmes et n’avons rien payé ! Une personne nous a demandé si on avait payé, et nous avons dit que les taxes avaient déjà été inclues dans nos billets, plus personne ne nous a rien demandé par la suite ! On soupçonne donc quand même un gros business touristique, plus qu’autre chose.

Indo - Java - Bromo view point (6)

      Le lever de soleil est magnifique ! D’abord dans le noir, avec les milliers d’étoiles pour prendre son petit déj’, puis une lueur qui apparait au loin, les couleurs qui changent et les volcans qui apparaissent les uns après les autres dans la brume… Wouah ! Nous sommes en plus très contents d’avoir pu partager ce moment avec notre « équipe du Bromo » : Taio, Luli, Anne et Mathias 😉

La "Bromo Team"

La « Bromo Team »

       Vers 5h30, nous partons cette fois monter le Bromo, notre premier volcan (hihi), toujours en activité et toujours fumant, avec un cratère énorme de 800 mètres de diamètre ! Il faut 2H depuis le View Point pour arriver en haut du cratère : la plus grosse partie de la marche se fait sur du sable gris, au milieu des herbes sèches, des chevaux et des volcans. Il fait frais, les indonésiens sont habillés avec des espèces de ponchos en laine… Comme un air d’Amérique du Sud !

Sur le chemin du Bromo

Sur le chemin du Bromo

      Arrivés en haut, on veut voir l’intérieur du cratère !! Mais comme il fait 200m de profondeur et fume presque constamment, on ne peut pas voir le fond. On pense que le combo « view point + bromo » est probablement le meilleur, certaines personnes vont directement sur le volcan pour le lever du soleil, mais loupe la vue d’ensemble qui est juste sublime.

Toujours sur le chemin du Bromo ^^

Toujours sur le chemin du Bromo ^^

Nous continuons notre périple, juste tous les deux (les autres allant ensuite à Bali), direction Yogyakarta. Nous choisissons d’y aller en train, ça fait longtemps qu’on le l’a pas pris ! Ici, les trains économiques et premières classe n’ont pas les mêmes horaires, nous n’avons donc pas trop eu le choix en arrivant à la gare et sommes allés en business 😉 Certes un peu cher (450 000 Rp pour deux, avec changement de train à Surabaya, soit 28€), nous y étions bien installés pour les 7 heures de voyage qui nous attendaient.

Des Poutoux Poutoux !

Des Poutoux Poutoux !

 

 

 

Les sweedys au Mont Bromo

Une réponse "

Laisser un commentaire, ca nous fera plaisir :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s