Citation

Les sweedys à Sumatra

 

       Nous sommes arrivés à Medan en avion (car ça revenait moins cher que prendre le bateau), avec la filiale lowcost d’une compagnie indonésienne blacklistée (pas le choix, elles le sont toutes !). Quand même pas bien bien rassurés en montant, on a eu le droit à une petite musique de détente avant le décollage : « because i’m happyyyyyyyy » de Pharell Williams.

      Medan, 3eme plus grande ville d’Indonésie et capitale de Sumatra, ne nous a pas plu du tout… Nous ne lui avons pas non plus laissé beaucoup de chance, nous n’y avons passé qu’une seule nuit et y sommes revenus en coup de vent avant de reprendre d’autres bus pendant notre séjour sur l’ile. Nous avons l’impression d’être en Inde, mais seulement dans ses mauvais côtés : la pollution, les déchets, la circulation, les rabatteurs… rajoutez à ça une chambre d’hôtel qui pue la transpiration… et vous comprendrez pourquoi ça n’a pas été notre ville préférée !

Le lac Toba

Le lac Toba

      Nous avons donc vite bougé, direction le lac Toba : plus grand lac d’Asie du sud-est, sur lequel se trouve une ile aussi grande que Singapour. A Sumatra, on met toujours beaucoup de temps pour faire de petite distance, il faut donc compter une journée de perdue dans les transports entre chaque étape quasiment.

Maisons Bataks de Samosir

Maisons Bataks de Samosir

      Nous avons trouvé une petite chambre à Tuk-tuk (le coin touristique de l’île, avec seulement une dizaine de touristes à tout casser) avec vue sur le lac chez Merlyn Guesthouse, tenu par un adorable couple. Katty est allemande et Evan est indonésien, ils nous ont fait nous sentir comme chez nous pendant les 3 jours passés chez eux ! Comme dans notre habitude, nous avons loué une moto pour faire un ptit tour de l’ile : les paysages (bien que vu sous la pluie) sont magnifiques, avec les maisons traditionnelles batak en forme de bateau, un volcan, la jungle, le lac… Superbe ! En plus les gens sont souriants et accueillants au possible, et viennent toujours nous saluer et poser quelques questions : « d’où venez-vous », « comment vous vous appelez ? », « est-ce que vous êtes mariés ? », « quelle est votre religion ? »… La majorité de l’ile de Sumatra est musulmane, mais la région du lac Toba est principalement chrétienne : c’est la première fois depuis le début du voyage que nous voyons autant de petites églises !

Vue du volcan de l'île

Vue du volcan de l’île

       Nous avons ensuite mis le cap sur Bukit Lawang, une petite ville collée au parc naturel de Gunung Leuser, abritant de nombreux animaux, notamment des ourangs outans qui sont réintoduits dans la jungle. Un endroit tout kiki, avec une rivière le traversant et plein de petits ponts de singes pour passer d’une berge à l’autre. En parlant de singe, nous avons commencé à en voir de notre terrasse dès notre arrivée : des macaques « à longues queues » et des « punky monkey » (avec leur petite crête blanche), venus finir une bière et des fruits qui trainaient !

Bukit Lawang

Les "punky monkeys"

     Nous avons ensuite signé pour un trek de deux jours dans la jungle (négocié à 40€ par personne pour les deux jours tout compris avec retour en rafting), accompagné par Johanson et Putra, nos deux guides, et deux couples d’allemands. La première journée s’est passée sous la pluie… en mode kway, morts de froid et boue glissante !

    Trek J1 sous la pluie Trek sous la pluie

      Mais ça ne nous a pas empêché de voir ce pourquoi on a galéré toute la journée : des ourangs outans ! On a pu en voir 6, dont une mère et son petit que l’on a eu la chance de voir de très près car elle nous a suivi sur le sol pour avoir à manger : une trentaine d’ourangs outans sont appelés « semi-wild », ils font encore l’association homme = nourriture et n’ont pas peur de s’approcher. Bien sûr nous ne lui avons rien donné et c’était vraiment super ! Nous avons passé la nuit sous une « tente » (enfait une bâche accrochée à des bambous) avec un petit tapis de sol et une petite couverture, autrement dit, pas une super nuit ^^ Aurore avait insisté pour emporter notre moustiquaire comme protection contre les araignées.

Ourang Outang

      Le deuxième jour, grand soleil (enfin !). Il a fallu attendre un peu pour le petit déjeuner parce que des macaques sont venus nous piquer notre pain ! Nous avons remarché 3h, espérant recroiser des animaux et avons vu cette fois des gibbons ! (Cleumy, nous avons pensé à toi pendant deux jours avec tous ces baboons ! 🙂 ) Nous sommes revenus en ville par la rivière, en rafting local (c’est-à-dire des chambres à air accrochées les unes aux autres, comme le tubing à Vang Vieng au Laos), ce qui était fort sympathique !

Macaque dans la jungle

     Les indonésiens ne changent pas à Buki Lawang, ils sont toujours aussi gentils, que ce soit les responsables de la guesthouse, les écoliers dans la rue qui essayent de pratiquer leur anglais et nous prennent en photo, ou les guides des treks avec qui nous avons passé notre dernière soirée, autour d’un feu, des guitares à la main pour nous faire découvrir de la musique indonésienne.

   Suma et son petit Suma nous dévoile son coorps

      Il y a quand même un point que l’on ne peut pas épargner lorsqu’on va à Sumatra : les indonésiens fument ENORMEMENT, et les jeunes sont de gros « perchés » ! lol Les hommes fument tout le temps et partout, notamment dans les bus, ce qui est le plus désagréable… Un de nos guides était quand même à 4 paquets par jour ! On est donc constamment, dans les transports ou dans les restaurants, dans une fumée de clopes permanente. Pour ce qui est de la drogue, les « magic mushroooms » sont légaux et les restaurants le mettent bien en avant sur des pancartes ou dans leur menu (surtout au lac Toba) et l’herbe, normalement interdite, se voit juste dans les yeux de la plupart des jeunes que l’on croise. Ça devait également être le cas ailleurs mais c’est la première fois que l’on le ressent à ce point-là. ^^

      Pour notre dernière étape, nous avons choisi l’île de Weh, à l’extrémité Nord de Sumatra, touchée par le tsumani de 2004 et néanmoins toujours connue pour ses beaux fonds marins : l’occasion pour nous de renfiler nos masques pour aller voir les petits poissons ! Mais malheureusement pas pour très longtemps, car nous tombons en plein dans le « Sea Festival » (jamais entendu parler avant d’arriver) pendant lequel les centres de plongées et de snorkeling sont fermés et les bateaux pour aller aux spots ne circulent pas, rien ne doit perturber la mer… On nous a quand même dit que si on avait notre propre matériel on pouvait aller dans l’eau, mais pas près des plages et des villages : pratique ! En plus Aurore a commencé un nouveau problème intestinal… elle reste donc une journée sur le hamac de notre terrasse ! Nous avons quand même pu mettre la tête sous l’eau le dernier jour, pour une sortie de 3H, et voir notamment une tortue et deux pieuvres 🙂

Mesjid Raya Baiturrahman

Mesjid Raya Baiturrahman

       Nous rentrons ensuite sur Banda Aceh, grande ville du Nord de Sumatra où arrivent et partent les ferrys pour Pulau Weh. Nous y restons une journée, en mode touriste (négociation avec un chauffeur de tuk-tuk pour qu’il nous promène une journée), avec visite de la magnifique mosquée Mesjid Raya Baiturrahman, du musée du Tsunami et un peu de shopping. Encore une fois, des grands sourires à tous les coins de rue, des photos, des photos et encore des photos ! Autant nous n’avons pas été gâtés niveau météo pendant ces 2 semaines, mais la gentillesse des indonésiens l’a bien compensé.

      Nous partons maintenant pour plus de 24h de voyage… pour retrouver Pascaline et Thomas (sœur et beau-frère de Maxime), qui nous attendent à Bali !!!

Des poutoux !!!!

Des poutoux !!!!

 

 

 

 

 

Les sweedys à Sumatra

Une réponse "

Laisser un commentaire, ca nous fera plaisir :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s