Citation

Les sweedys à Phnom Penh et Angkor

      Le passage de la frontière cambodgienne s’est déroulé sans encombre. Nous avons payé les 20$ habituels du visa, même si le douanier en a demandé 25$ (nous avions bien été informés sur ce genre de pratique avant). La personne avant nous a fait mine de ne pas comprendre et nous avons fait pareil !

Bye Bye Vietnam ...

Bye Bye Vietnam …

      Comme notre arrivée au Vietnam quelques semaines plus tôt, l’arrivée dans un nouveau pays fait toujours bizarre. En arrivant à  Phnom Penh, nous avons été surpris par le fort contraste qu’il existe entre la richesse et la pauvreté. Autant nous en étions bien prévenu en allant en Inde, autant nous ne nous attentions pas ici à voir des grandes villas et des énormes 4×4 côtoyer les marchands ambulants et les nombreux enfants des rues. Nous avons choisi sans le savoir une super rue pour dormir, celles des bars où les occidentaux ne rentrent pas seuls, genre « bar, restaurant, fun, not lonely » : que de romantisme ! A côté de ça, la capitale abrite de magnifiques monuments tels que le palais royal et sa pagode aux 5000 dalles d’argent ou encore les temples bouddhistes.

                    Enfant de rue a Phnom Penh         

      Ici il fait chaud, très chaud, ça ne nous dérange donc pas le moins du monde qu’il n’y ait pas d’eau chaude dans la plupart des hôtels 😉 Comme dirait « ce bon vieux Bill » : « quewlle putin d’chaleuwr !! ». Lorsque le soleil se couche, vers 17h, arrive quelque chose d’assez surprenant : les cours d’aérobics en plein air ! Nous en avons vu un le long du Mékong le premier soir et nous sommes allés le lendemain au stade olympique pour revoir le phénomène. Des dizaines et des dizaines de quinquagénaires (pour la grande majorité), quelques jeunes et messieurs se rassemblent devant un prof et sa grosse enceinte de son pop cambodgien pour même pas 0,20€, et font leur chorégraphie (souvent connue par cœur, même pas besoin du prof !). Nous n’avons pas osé nous lancer devant tant de monde, mais nous aurions dû.

Du sport, à la Michel Jackson

Du sport, à la Michel Jackson

      Nous avons fait la visite, très prenante, de la prison S21 : un ancien lycée transformé en centre de détention et de torture à l’époque des khmers rouges en 1975. Un témoignage assez bouleversant des horreurs commises pendant cette période, avec des photos de milliers de détenus dans plusieurs salles (chacun était systématiquement photographié à son entrée). Les khmers rouges ont dirigé le Cambodge pendant plus de 3 ans, faisant près de 3 millions de victimes. Les procès de certains responsables sont toujours en cours : celui du chef de la prison S21, datant de février 2012, s’est conclu en réclusion à perpétuité.

      Nous avons poursuivi notre route vers les temples d’Angkor, une époque plus glorieuse de l’histoire du Cambodge (le meilleur pour la fin) : celle des dieux-rois du grand Empire Khmer (années 800 à 1400 environ).

     Le premier jour, nous sommes allés en tuk-tuk, accompagné de notre super chauffeur Mr Ang, à 68 km de Siem Reap, pour visiter le Beng Mealea, un temple du XIIème siècle (un des derniers construits) envahi par la végétation. Il a notamment servi au tournage du film « Les deux frères » de JJ Annaud. Nous avons pris notre petit déjeuner pour la première fois dans un tuk tuk et passé 2H de route (3/4 de piste tape-cul) au milieu de la jungle et des petits villages ce qui était magnifique. Arrivé là-bas, le site était déjà plein de touristes… nous avons donc joué à un drôle de jeu (et pas pour la dernière fois) : Comment éviter les chinois ?? ^^

La  jungle du temple Beng Mealea

La jungle du temple Beng Mealea

      De retour au centre-ville,  nous avons loué des vélos, direction Angkor pour acheter notre pass 1 jour pour le lendemain et voir un coucher de soleil gratuit ! (petite technique de routard : si vous achetez vos billets la veille à partir de 17h 😉 ) Nous avons choisi d’aller voir Angkor Vat, le temple le plus près et le plus connu. Par chance, à 17h15, les gros bus touristiques étaient sur le départ, et nous avons pu profiter pleinement du spectacle.

Angkor  Vat

Angkor Vat

      Le lendemain, départ 5h du mat’ ! On pédale, on pédale, on pédale, et on arrive devant le Bayon, toujours dans le noir : youpi, nous sommes les premiers ! Nous avons donc pu prendre tranquillement notre petit déjeuner dans le temple, regardant le soleil se lever doucement et illuminer les  mystérieux visages si populaires : une splendeur !

Le  Bayon

Le Bayon

      Nous avons eu le temps, entre les « on pédale, on pédale, on pédale », les p’tites sièstes (parce qu’il fait chauuuuud) et les pauses repas, de voir les principaux temples et ceux qu’on avait envie de voir, mais on doit avouer qu’après 12h sur le site, on en avait plein les jambes et plein les fesses ! (Eh oui, les selles des vélos à 1$ la journée ne sont pas très confortables lol). Cette journée était vraiment incroyable, il existe une espèce de magie à travers ces temples, on se prend un peu pour un aventurier, un explorateur, pour Lara Croft (le film Tomb Raider a en parti été tourné ici) et on se croit en plein milieu du livre de la jungle….

Pô Mal

Pô Mal

Maintenant stop aux rêveries, les temples d’Angkor étaient magiques, mais nous filons droit vers l’est du pays, dans la région de Kampong Cham 😉

DES POUTOUX

DES POUTOUX

Les sweedys à Phnom Penh et à Angkor

"

  1. Merci depuis la bella parigi pour ces photos et ces récits anecdotiques et documentés. Je les découvre parfois le matin ( si je suis en avance plutôt rare ), le soir ou mieux à la pause dej. Mon équipe demande où vous êtes et les notes de leurs enfants ont faits des bons en géo, sur l’Asie du Sud Est. Notre cantine cambodgienne ( amok et banh xeo ) devrait nous inviter quand ils vont découvrir les photos mercredi.
    La carte népalaise et celle du Vietnam pour Queeny ont été reçues.
    Eclatez vous bien
    SylvieH

  2. Le nombre total de victimes du Kampuchéa démocratique reste sujet à débat, les estimations variant entre 740 000 et 2 200 000 morts94, sur une population d’environ 7 890 000 habitants

    C’est déjà assez, sans publier 3 millions ! demandez ou vérifier, les touristes au pas de charge …

Laisser un commentaire, ca nous fera plaisir :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s