Citation

        Après 7 heures de bus avec le pire chauffeur du monde (j’accélère – je freine – j’accélère – je freine), de la musique Hindi à fond et le mal des transports (forcément…) nous arrivons à Delhi. Ce n’est pas une arrivée comme les autres : cette fois pas d’hôtel à chercher, nous avons déjà une petite famille qui nous attend ! Grâce à Natalie, une collègue d’Aurore qui a vécu 3 ans à Delhi, nous dormons chez une de ses amies : Isabelle, son mari Olivier et Grégoire et Capucine leurs enfants. Ils nous ont tous accueillis chez eux avec une grande générosité, à tel point qu’on s’y sent presque comme chez nous. Pendant 4 jours on a pu profiter du confort avec une couette douillette, une douche à l’italienne, des bons p’tits plats (pas trop épicés et même du saucisson 🙂 ), et on va pas vous mentir, ça fait du bien ! L’occasion aussi de partager nos ressentis sur l’Inde avec eux qui y vivent depuis maintenant 6 ans, ce qui n’est pas toujours de tout repos ! Capucine nous a vite adopté et on s’est retrouvé à lire des histoires le soir ou jouer à 1.2.3 soleil 😉

L'énergique Capucine!

L’énergique Capucine!

          La ville de Delhi est très polluée (elle dépasserait même Shanghai) et on le ressent tout de suite quand on est dans les rickshaws (touk-touk indiens) où on a même un peu de mal à respirer ou quand on veut prendre des photos et qu’il y a un gros nuage gris devant :s  Le premier jour nous sommes allés visiter le Fort Rouge, qui est très beau, mais qui ne nous a pas transcendé par rapport à d’autres qu’on a visité avant. On a enchainé avec Jama Masjid, la plus grande mosquée d’Inde, où on nous a fait payer une fortune pour rentrer avec un appareil photo (bien sûr, seul les blancs sont arrêtés pour payer…) et rebelote pour monter un haut du minaret où on ne voyait rien… On a essayé de rentabiliser en prenant toutes les photos possibles ^^ On commence (oui commence) à être rodés sur les arnaques à l’indienne et on essaye de rester zen le plus possible ! A la gare de Delhi par exemple, on nous avait prévenu que les indiens empêchent à tout prix les touristes de trouver le International Tourist Bureau pour faire les réservations, et c’est vrai ! Le bureau n’est pas évident du tout à trouver mais si on demande notre chemin à un local, il nous envoie en dehors de la gare (en disant que le bureau est fermé pour travaux) pour nous diriger vers un bureau de réservation privée où il touchera sûrement une commission. Voilà un petit exemple pour vous illustrer un peu ce qu’on essaye d’éviter presque tous les jours, en gardant au maximum notre calme (toujours pas facile après 3 semaines ici).

Où est sweedy dans la pollution ?

Trouve sweedy dans la pollution

Du haut du minaret de Jama Madjid

Du haut du minaret de Jama Madjid

           Le 3ème jour, nous avons suivi Isabelle à Motia Khan. Motia Khan c’est quoi ? C’est un petit quartier de Delhi où vit une communauté d’« intouchables » (la plus basse des castes) dans un immeuble désaffecté qui leur a été prêté par la municipalité. Motia Khan c’est aussi une association qu’à cocréer Natalie H. (la collègue médecin d’Aurore : grosse pensée pour elle) pour venir en aide aux enfants de cette communauté, qui vivent dans une extrême pauvreté. Tous les matins, une équipe de 5-6 bénévoles s’y rend, pour donner aux enfants du lait, de la bouillie et des compléments vitaminiques et calciques (la plupart souffre d’une grande dénutrition) et soigner les différents bobos qu’ils peuvent avoir (grave ou moins grave). Nous avons donc eu la chance d’aller aider les bénévoles pendant une matinée. Ça nous a permis de voir encore un autre aspect de l’Inde que l’on ne connaissait pas encore. Certes on a souvent vu des enfants et des femmes mendier dans la rue, mais maintenant on sait ce qu’est l’envers du décor : leurs condition de vie (parents drogués, alcoolisés ; jeunes filles, femmes violées et battues… Tout ça le plus souvent géré par un mac …) et leur lieu de vie (vieux bâtiment désaffecté où ils s’entassent par centaines). Dans tout ça, on a vu que les jeunes enfants ont quand même une petite place pour de la joie de vivre. Une très belle expérience.

Motia khan

Motia khan

"no name" et maxime

Vicky et "no name"

Vicky et « no name »

         Côté visite, nous avons aussi fait le marché aux épices et autres bazars du Old Delhi, un peu de shopping dans les nombreuses boutiques de Khan Market ou encore le tombeau moghol de Humayun,  qui a inspiré le Taj Mahal. Il est magnifique et mérite le détour.

Humayun Tomb

Humayun Tomb

Un grand MERCI à la famille HATAT pour leur accueil  🙂

Des poutoux !

Les sweedys à Delhi

"

  1. Bien contente de voir que ce séjour en Inde vous a plu et c’est certain que ce pays ne laisse pas indifférent !! Bravo pour votre investissement à entrer en relation avec les autres ! Bonne continuation !!

Laisser un commentaire, ca nous fera plaisir :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s