Citation

      Après une rapide escale à Ahmedabad (trop polluée, trop bruyante, trop… à notre goût) direction le Rajasthan, le fameux pays des maharadjas. Pour y arriver, nous avons dû écoper de 12h de train de jour (BIM !) avec alternance sans fin de dodo-musique-dodo-lecture-musique-dodo-jeu de carte-lecture et quand même, au milieu de tout ça, l’occasion de rencontrer et discuter avec plein d’indiens et de se faire un petit dictionnaire hindi des mots utiles avec leur aide. Pensant qu’on vendait de quoi manger dans ce train (très fréquent dans les trains indiens), on a juste bu un thé à la gare à 6h du mat’ … Pour le coup, rien à grignoter pendant 12h ; seul un malheureux samosa SUR-EPICE !!! acheté à un arrêt. Notre voisin de wagon s’est bien foutu de nous Lool. On n’a même pas pu le finir. Heureusement, on a des Nerds 😉  (Les meilleurs bonbons des Emirats et même du monde ^^).

Udaipur

Udaipur

      Udaipur valait bien ce long trajet. Dès notre arrivée, nous nous y sommes sentis bien. Dommage qu’elle soit beaucoup trop touristique et qu’on ait presque parlé autant français qu’anglais là-bas, ce qui lui faire perdre du charme (du coup, on a du mal à faire des rencontres authentiques, la plupart des indiens avec qui on parle sont le plus souvent intéressés ce qui nous frustre un peu. Le partage était en fait plus facile dans le train avec les indiens qui ne savent presque pas parler anglais que dans les grandes villes). Ça reste néanmoins une ville au cadre magnifique, au bord du lac Pichola, avec ses havalis colorées (maisons familiales traditionnelles), ses petites rues marchandes sinueuses…

Les rues d'Udaipur

Les rues d’Udaipur

     Nous avons dormi au « Nukkad Guest House » tenu par Raju et Kala et leurs enfants, un endroit où il y fait bon vivre. On a pu y prendre des cours de Yoga traditionnel avec un petit indien prénommé Pankatch et un cours de cuisine avec Kala. Elle nous a appris une dizaine de plats locaux dont le fameux chai masala (thé épicé d’ici. Mmmh.), le vegetable curry ou encore le chapati (pain). Promis les recettes sont bien gardées dans un petit coin pour vous les refaire en revenant 😀

Nukkad G H  Kala et sa cuisine

      Après avoir fait les 2/3 trucs à visiter dans le centre (sauf le City palace, fermé pour cause du mariage du prince), nous nous sommes un peu éloignées pour aller visiter le Fort de Kumbhalgarh à 80 km d’Udaipur, perché dans les montagnes : tout simplement magnifique ! A voir absolument (on y a passé 2H mais on regrette de ne pas y avoir passé la journée). Merci à notre super chauffeur, qui nous a fait découvrir de la musique lounge, du dubstep et de la techno indienne pendant les 4H de route.

Aurore au fort

Maxime au fort        Kumbhalgarh      

      Après discussion avec la communauté routarde d’Udaipur et le fait qu’on préfère quand même les p’tits coins aux grandes villes, on a décidé de changer nos plans et de partir sur Bundi, un « petit » village (88 000 habitants) plus loin dans la campagne, au lieu de Jaipur. Pour y aller, nous avons décidé de tenter le bus (pour changer un peu) : le guide disait 6h de route, le mec de la gare routière 8h… et on a mis bien 10h !… Encore une fois, passage du temps avec « dodo »-musique-lecture-« dodo » lool sur une route jalonnée de trous, vaches, travaux, accidents de camion de piment vert, un vrai tape-cul quoi !

Monsieur TAPE-CUL

Monsieur TAPE-CUL

      Le trajet chaotique nous a fait un peu regretté notre choix, mais finalement, Bundi … c’est kiki ! On a une superbe chambre pour 3 fois rien, on s’est trouvé un p’tit restau QG où on peut jouer au Uno et bien manger, aux proprios très sympas (le Ringo Star) et on peut se faire 2/3 randos entre le vieux palais et le fort local. Lorsqu’on se ballade dans les rues, c’est parmi des dizaines et des dizaines de vaches, des cochons, des chiens, des écureuils, des singes… on est bien à la campagne !

Bundi vu du palais

Bundi vu du palais

Partie de uno au ringo

Partie de uno au ringo

 

Prochaine étape : Agra et le Taj Mahal !

DES POUTOUX

DES POUTOUX.

Les sweedys au Rajasthan

"

  1. Le surépicé me rappelle tellement le Bénin « Ah mais toi tu manges ça ! » ˆˆ
    Autrement habituez-vous au bus qui arrivent quand ils arrivent toute l’Asie du Sid-Est c’est comme ça :).

    Vous me faites rever !
    Tibo entre deux-aller retour en Chine …

Laisser un commentaire, ca nous fera plaisir :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s